Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Vingt-huit peintres Méricourtois s’exposent jusqu’au 3 mars

Vingt-huit peintres Méricourtois s’exposent jusqu’au 3 mars

« Les peintres Méricourtois s’exposent... », la saison 6 a remporté un vif succès pour son entrée à l’espace culturel La Gare.
Depuis de nombreuses années, la ville mène une politique culturelle volontariste de soutien à la création artistique. « Dans ce nouvel équipement, nous avons laissé une grande place pour l’art » soulignait Rose-Marie Julliard adjointe à la culture. Mais pour le vernissage, présidé par le maire Bernard Baude, le hall d’exposition semblait bien étroit pour accueillir un public venu en nombre.

Quelle belle preuve de réussite pour ces 28 artistes, peintres confirmés, amateurs, autodidactes... « Quelle chance d’avoir autant de talents à Méricourt » se réjouissait l’élue. « C’est votre travail et votre passion qui sont mis en valeur avec une envie de les faire partager. Vous êtes nombreux ici et c’est un réel succès en cette année où l’on vivra l’ouverture du Louvre-Lens. Le bassin minier va être riche en culture, et pouvoir y accéder c’est quelque chose de magnifique pour vous et vos enfants. Il ne suffit pas d’avoir un musée ici, il faut que chacun d’entre nous se décide à y aller. Je pense qu’il faut que l’on mette en place toute une énergie pour que ça devienne normal de pousser les portes d’un musée. Et ce n’est pas forcément encore dans nos habitudes de se dire, on va aller découvrir des œuvres d’art ».

Ainsi la programmation culturelle démarre avec les peintres méricourtois. « Car cela nous paraissait évident de vous mettre à l’honneur ». Elle va poursuivre tout au long de l’année par des manifestations axées sur l’art comme prochainement au mois d’avril avec une exposition du peintre Cueco, et en fin d’année, un mois sera consacré à la peinture et à la poésie roumaine.
En attendant, matières et couleurs côtoient plaisir et sensualité des 28 artistes locaux passionnés. Une exposition à voir absolument.
Jusqu’au 3 mars, « Les peintres Méricourtois s’exposent... Saison 6 » à l’espace culturel et public La gare, Eco-quartier du 4/5 sud, rue de la Gare à Méricourt. Heures d’ouverture : Mardi de 14h à 19h, mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, jeudi de 14h à 18h, vendredi de 10h à 18h et samedi de 10h à 12h et de 14h à 17h.

Les peintres :

Patrick Binczyk, Mathilde Bosquet, Cyrielle Caron, Sébastien Catteau, Bruno Debeffe, Danièle Debray, Vincent Dehay, Georgette Delestrez, Marie-Christine Glénisson, Angélique Guchet, Camille Hunet, David Khalil, Henri Kolodzynski, Lisa Lambert, André Laurent, Guy Legros, Jacques Lempicki, Rosalie Lhéritier, Stéphane Matuszak, Christine Nikel, Jackie Nikel, Gilles Pirot, Annette Richard, Edmond Szlaski, Léa Tavernier, Pierrette Tavernier, Annie Tristant et Irène Vanlande.

Georgette Delestrez : « Cela fait 6 ans que je peins. Plutôt créatif, je faisais beaucoup de choses pour mes petits-enfants. J’ai toujours aimé et j’allais dans les galeries de peinture. Un ami peintre m’a initiée et j’ai commencé chez moi avant de rejoindre l’atelier d’arts plastiques du centre animé par Eric (Gallet). C’est un très bon prof et cela fait 5 ans que je viens régulièrement. Il y a une très bonne équipe. Dans mes tableaux, je suis très couleurs, et comme je pars deux mois dans le midi, je peins des tableaux provençaux ».

Jacques Lempicki : « Tout gamin je barbouillais comme tout le monde et la peinture m’a toujours passionné. Comme tout autodidacte, on découvre des matériaux avec lesquels on se sent à l’aise. L’isorel, c’est un matériau qui a toujours été présent chez moi parce que mon père bricolait beaucoup. Des peintres travaillaient sur cette matière, alors je m’y suis mis. C’est une façon de me démarquer en sachant que dans le monde plus de 90% des peintres peignent à l’huile et sur de la toile ».

Camille Hunet : « Depuis 5 ans je suis les cours de peinture avec Eric Gallet. En fait, j’ai toujours aimé ce côté un peu artistique. J’aimais faire du dessin, même chez moi je peignais un peu et j’avais envie d’évoluer, tout simplement. Au début, à l’atelier du centre culturel, j’ai commencé par des paysages et aujourd’hui, je suis plus sur de la création dans un style plus moderne et abstrait. Je peins en fonction de mes sentiments. J’exprime sur la toile ce que je ressens. C’est un message en fait ».

Visite artistique pour les écoliers

L’espace culturel et public La Gare a accueilli cette semaine les élèves des écoles primaires de la commune. Guidés par Françoise Martin, animatrice culturelle, les écoliers ont visité l’exposition. Ils ont découvert les peintures, sculptures et autres œuvres des artistes méricourtois. Chaque jour, un peintre a offert de son temps pour expliquer son travail aux enfants désireux de mieux comprendre les techniques et connaître les matières et les outils utilisés. Les CM1/CM1 de l’école Pierre et Marie Curie ont découvert au travers des œuvres exposées, les différents styles de peinture.