Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Vies Partagées 62 a reçu les clés de son Domicile Partagé

Vies Partagées 62 a reçu les clés de son Domicile Partagé

Le Domicile Partagé pour les personnes atteintes d’un handicap lourd est un projet porté à bout de bras par Pascale Hunet, la présidente de Vies Partagées 62, et son équipe depuis plusieurs années. Ce jeudi 4 juin, ce fut une étape importante vers l’aboutissement de cette initiative avec la remise des clés des locaux avant l’emménagement des huit sous-locataires prévu vers le début juillet.
Tout a commencé en 2012 pour l’association Vies partagées 62, née du constat d’un manque de places en structures d’accueil spécialisées, mais aussi avec une certaine volonté de trouver des solutions nouvelles correspondant aux besoins d’un public spécifique.
Les cinq années qui suivent permettent de constater que l’idée est bonne et les deux haltes-répit qui s’ouvrent, une à Méricourt et l’autre à Sallaumines offrent alors un accueil en journée des personnes porteuses de handicap ou atteintes de maladies cognitives, permettant aux parents et familles de souffler un peu.
Mais l’équipe de bénévoles souhaitait aller plus loin dans la démarche avec l’idée d’ouvrir un Domicile Partagé. « C’était l’objectif premier » rappelle Pascale Hunet, elle-même maman d’une fille polyhandicapée.
Cela fait huit ans que la présidente et son équipe travaillent sans relâche pour ouvrir un Domicile Partagé. Un chemin difficile, parfois tortueux, qui a reçu le précieux soutien de la municipalité et du bailleur social Pas-de-Calais-Habitat.

Un accompagnement 7 jours/7

Situé au rez-de-chaussée d’un collectif implanté au cœur de l’écoquartier, l’appartement d’environ 200 m2, composé d’un lieu de vie commun et de huit chambres aux équipements adaptés pourra accueillir autant de co-locataires.
Une fierté pour Pascale Hunet de recevoir les clés des mains de Stéphane Pommery, directeur territorial Pas-de-Calait-Habitat et en présence du maire Bernard Baude.
Lors des semaines à venir, la cuisine équipée va être montée et tous les systèmes domotiques, avec commandes à distance sur tablette pour faciliter la vie quotidienne des résidents et maintenir le lien avec les familles, installés.
Aujourd’hui, sept des huit places proposées sont retenues, dont quatre résidents qui sont en fauteuil roulant.
Les co-locataires seront accompagnés 24h/24 (veilleur de nuit) dans ce dispositif qui proposera des animations menées par des éducateurs. Ils seront suivis par des professionnels de la santé (infirmiers, kinés...).

700 € par mois tout compris

Et question financement, Olivier Hobert, trésorier de l’association depuis le début, affirme que le loyer s’élèvera à 700 € par mois tout compris (charges, nourriture, accompagnement, animation, loisirs) et qu’il restera environ 180 € chaque mois aux locataires.
Des remerciements ont été adressés aux partenaires financiers (le Département, l’Agence Régionale de la Santé, la Fondation de France, la Fondation Caisse d’Epargne, l’AG2R) ainsi qu’ à Pas-de-Calais-Habitat et à la ville de Méricourt pour leurs soutiens permanents.
Début juillet, huit personnes emménageront au Domicile Partagé : La Ressource. « Un lieu sécurisé où ils pourront vivre ensemble avec un accompagnement par des professionnels dans les gestes de la vie quotidienne et des loisirs » termine Pascale Hunet, pour qui, le rêve devient enfin réalité !
Vies Partagées 62 : Contact : viespart@62gmail.com ou au 06 59 95 93 51
- Publié le 09/06/2020

Rechercher


AGENDA