Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Les seniors découvrent les outils de communication

Les seniors découvrent les outils de communication

Ludiques, de détente ou culturelles, les animations proposées au foyer résidence Henri Hotte sont variées. Entre jeux de société, tricot, musique, loto, gymnastique, théâtre, sculpture, console Wii et autres, l’atelier d’initiation à l’informatique remporte un certain succès auprès des seniors.
Six pensionnaires ont osé franchir le pas pour se familiariser avec le clavier et la souris avant de surfer sur internet.

Yvette, 82 ans, y vient « pour dire de passer le temps, d’apprendre un petit peu et faire aller ses méninges. Ça me plaît et quand on ira sur internet, je verrai bien ».
Deux groupes ont été formés par l’animatrice, Stéphanie Carnel, qui a commencé par leur expliquer ce qu’est un ordinateur, une souris, l’écran, le clavier etc. « Pour le début, je leur fais taper du texte que je leur ai donné une semaine avant afin qu’il repère chez eux les lettres sur le clavier. Ensuite on apprend à changer les polices, les couleurs, mettre en gras, en italique ou surligner. Ils ont vu aussi comment on intègre une image dans un texte ». De la mise en page que les seniors réalisent avec plaisir et sérieux chaque semaine. « Ça me rappelle l’école du centre à Avion. J’étais en 5e et j’apprenais sur un clavier en tôle qui n’écrivais rien » se souvient Irène 78 ans. « Ça m’avait toujours passionnée, mais ma vie a fait que je me suis occupée d’enfants en centres de loisirs et plus tard d’adultes en gymnastique ». Mais la jeune élève a hâte de découvrir internet. « Et j’espère que cela rentrera facilement ».

Les ordinateurs restant à leur disposition dans la bibliothèque du foyer, certains adhérents de l’atelier n’hésitent pas à s’entraîner en dehors des cours, histoire de s’améliorer et d’entretenir les acquis. « Et pour les valider, je leur ai fait passer une épreuve, réussie avec brio par tous » sourit Stéphanie.
A raison d’une heure par semaine, les seniors découvrent à leur rythme ce monde informatique qui leur paraissait inaccessible. Internet, msn seront les prochaines étapes que les résidants attendent avec impatience. Comme Jeanne-Marie, 76 ans, qui était curieuse de connaître l’informatique. « Je voyais mes enfants qui avaient tous un ordinateur et je ne comprenais rien. Alors, comme ici, ils ont proposé un atelier, je me suis dit je vais aller voir comment ça marche. Dès la première leçon, j’étais vraiment emballée et très contente. Voyant cela, les enfants m’ont offert un ordinateur. J’ai des petits-enfants qui habitent un peu partout, (Toulouse, Toulon, Marseille, Paris...) alors pour moi, ce sera un moyen de communiquer avec eux ».