Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Les Transports Bray, au service de l’humain et de l’environnement

Les Transports Bray, au service de l’humain et de l’environnement

Les Transports Bray, implantés à Méricourt depuis plus de 60 ans et toujours plus que jamais au service de l’humain et de l’environnement, ont accueilli le mardi 4 mai, Sylvain Robert, président de la CALL (Communauté d’Agglomération Lens-Liévin) et Bernard Baude, maire de Méricourt, pour expliquer leur démarche.
C’est David Bray, directeur de la société de transport éponyme et représentant la troisième génération aux commandes de cette entreprise familiale qui a présenté le raisonnement et la progression de son activité.
« L’entreprise est ici à Méricourt depuis plus de 60 ans maintenant puisqu’elle a été créée par mes grands-parents qui étaient agriculteurs. Elle a ensuite été reprise par mon père et aujourd’hui par moi même ».
Son entreprise de transport routier de marchandises et de logistique regroupe 160 collaborateurs pour une flotte de 110 camions qui roulent tous les jours partout en France et principalement dans les Hauts-de-France.
Aujourd’hui la société méricourtoise détient des véhicules diesel Euro 6, les plus performants (avec une moyenne d’âge de 2 ans), et a commencé à se lancer dans ce qu’on appelle la transition énergétique avec l’achat de véhicules au gaz. « Des camions encore moins polluants » se réjouit le chef d’entreprise, « et l’avenir d’ici 2030, sera avec l’arrivée des camions électriques et dont la batterie sera rechargée avec un moteur à l’hydrogène ».
Au delà de ça, son but, c’est d’être complétement neutre en carbone, « c’est à dire, soit l’on va avoir un jour des véhicules qui n’émettront plus du tout ou soit on va chercher à compenser nos émissions de gaz à effet de serre et de gaz polluants ».
Son ambition au sens large, c’est d’agir pour l’homme et au service de l’homme. « Parce que si nos camions roulent, ils roulent pour les hommes, pour la société et transportent les marchandises qui vont permettre à tout un chacun de vivre une vie convenable et d’avoir tous les produits attendus chaque jour ».

Attaché au Bassin minier et à ses valeurs

Mais l’entreprise aura beau avoir le meilleur camion, ce qui fait vraiment la différence c’est d’avoir le meilleur conducteur au volant. « Et pour que le conducteur soit le plus à l’aise dans son véhicule, il faut lui offrir les meilleures conditions de travail et cela concerne tous les salariés de notre entreprise » martèle David Bray très attaché au Bassin minier et à ses valeurs.
« C’est une fierté avec un vrai sens du travail qui nous fait progresser car il ne faut pas oublier que notre région a vécu plusieurs crises et elle s’en est toujours relevée ».
Aujourd’hui les événements liés au Covid ont permis de renforcer la cohésion de l’entreprise. « Notre but c’est de rester debout, d’être sur les routes de France et de continuer à se développer. Et l’énergie qui circule dans le Bassin minier, c’est une énergie positive ».
Pour le maire, dans une commune du Bassin minier, la question de l’emploi est cruciale et essentielle. « C’est un vrai challenge aujourd’hui d’être chef d’entreprise. Et cela fait partie de mon activité d’aller à leur rencontre, de porter un regard sur les questions de l’emploi... » atteste Bernard Baude. Et en qualité de vice-président de la CALL chargé de la transition durable, il rappelle que « la planète, on en a qu’une, il n’y a pas de plan B et je suis un militant du vivre autrement. Les questions de l’environnement et de l’humain, il faut absolument les conjuguer ensemble. Cette entreprise s’est engagée dans ce challenge et notamment sur la question de replanter des arbres. Notre projet municipal est de développer le concept Ville-Jardin, donc on va regarder comment les choses peuvent se conjuguer pour travailler ensemble et en y associant la population qui pourrait dans un même temps découvrir une autre image du transport qui est trop souvent décriée ».
- Publié le 05/05/2021