Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Le Bassin Minier Nord Pas de Calais Candidat au Patrimoine Mondial de (...)

Le Bassin Minier Nord Pas de Calais Candidat au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

En septembre 2002, l’association Bassin Minier Uni (BMU) a fait le pari de porter la candidature du Bassin Minier Nord Pas De Calais à une inscription sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

L’enjeu est de faire reconnaître l’histoire et le patrimoine du Bassin Minier, au même titre que le château de Versailles, le Mont Saint Michel, de la grande muraille de chine ou les Pyramides d’Egypte...

A travers la mise en lumière du patrimoine minier, il s’agit de rendre, ainsi, hommage aux mineurs et à leurs familles qui ont bâti ce territoire et de contribuer à son changement d’image.

Pendant près de trois siècles (1720-1990), l’industrie charbonnière a façonné les paysages du Bassin Minier, ses villes et en a forgé l’identité.

Le territoire offre de nombreux témoignages de cette activité.
Il s’agit à la fois des infrastructures techniques (fosses d’exploitation et chevalements), terrils aux formes variées, réseaux de transport (chemins de fer et gare) et des éléments sociaux comme les cités ouvrières, les écoles, les églises, les hôpitaux, les salles des fêtes, les équipements sportifs...

Parmi les 353 éléments les plus représentatifs du patrimoine minier retenus dans la proposition d’inscription, figurent à Méricourt l’exceptionnelle cité-jardin « Résidence du Parc » ainsi qu’une portion de cavalier (voie ferrées pour le transport du charbon).

Construite dans les années 1920 par la compagnie des mines de Vicoigne-Noeux-Drocourt, la cité jardin offre une très belle qualité paysagère avec de nombreux arbres ainsi qu’un vaste parc public.

Les habitations sont variées avec des toits à deux pans ou des pignons -lucarnes.

De légères frises de brique blanche viennent égayer les pignons.
Cette cité contribue à témoigner de la richesse extraordinaire de l’histoire et de la mémoire minières dans le Nord Pas De Calais.

Le comité de patrimoine mondial, réuni du 24 juin au 6 juillet 2012 à Saint Pétersbourg (Russie), décidera de l’inscription du Bassin Minier sur la prestigieuse liste.

La ville de Méricourt soutient la candidature du Bassin Minier au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Pour en savoir plus ->www.bmu.fr