Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Sport-échecs, l’aventure continue sur l’échiquier et avec les livres

Sport-échecs, l’aventure continue sur l’échiquier et avec les livres

Passionné par les échecs, Michel Dincq anime un atelier sport-échecs au centre associatif Louise Sueur. Pour développer cette activité, l’animateur a plusieurs projets en tête.
Avec l’ouverture de la médiathèque de l’espace culturel La Gare, c’est vers la littérature échiquéenne qu’il invite les amoureux de ce sport cérébral à se pencher. « Cinq ouvrages sont à disposition du public dans les rayonnages. C’est un beau début. La littérature spécialisée nous procure d’immenses possibilités d’études théoriques et nous avons maintenant à Méricourt, les outils nécessaires pour mettre en application tout cela : théorie et pratique » fait remarquer Michel tout en tenant en main un ouvrage intitulé « Jouer aux échecs dès 4 ans ». « Cela prouve l’importance du jeu d’échecs en tant que discipline d’éveil, à tous les âges et à tous les niveaux de connaissance, et que l’on peut commencer très jeune ».

D’ailleurs, il aimerait relancer l’initiation à cette discipline auprès des écoliers. « Pour que le jeu d’échecs redevienne à Méricourt une activité florissante. L’initiation aux échecs pendant les heures de classe se pratiquait dans les années 90 » se souvient-il en rappelant la grande valeur pédagogique de ce jeu pour lancer un appel aux directeurs d’écoles élémentaires.
Et puis Michel Dincq a de grandes idées. Il rêve d’un échiquier géant sur le parvis ou proche de l’espace culturel La Gare. « Un échiquier d’environ 10 mètres sur 10, avec des personnages vivants pour y animer des démonstrations, des initiations et pourquoi pas des compétitions. Ce serait comme un petit théâtre » s’imagine Michel qui a contacté le service social et d’éducation populaire pour l’aider à monter ce projet qui lui tient à cœur.
Enfin, Michel souhaiterait passer le relais à un plus jeune. « Mais je resterai là pour donner un coup de main et apporter conseils ». Il reste à trouver les bonnes volontés. Et pour terminer, d’après la citation « Un voyage au pays des merveilles » extraite du livre « Les échecs faciles pour tous », Michel Dincq s’exclame : « Le jeu d’échecs est merveilleux. Perdant ou gagnant, on a toujours quelque chose à retirer d’une partie d’échecs ».
- Sport-Echecs, Centre associatif Louise Sueur, rue des Narcisses. Ouvert les mardis et vendredis de 17h00 à 19h00. Gratuit. Renseignements sur place auprès de Michel Dincq ou au 06 61 09 09 44.