Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > L’École de musique joue le jeu

L’École de musique joue le jeu

A l’École Municipale de musique, le confinement n’atteint pas le moral des musiciens ! Enseignants, élèves et leurs parents ont joué le jeu depuis ce fatidique 17 mars.

C’est une évidence : les cours assurés en visioconférence n’ont pas l’efficacité d’un contact direct avec son professeur, lui qui sait être attentif à la justesse du geste, qui corrigera la position de la main sur un clavier ou sur un manche de guitare. Et cependant, l’impression se confirme que chacun redouble d’efforts afin de palier à cette « distanciation musicale ».
L’ensemble des enseignants ont voulu garder le contact, parfois avec les moyens du bord, mais toujours avec la même motivation, le même enthousiasme. Cours de solfège ou d’instrument ont été assurés, vaille que vaille, pour le plus grand plaisir des musiciens débutants ou confirmés et des parents ravis de voir les enfants sainement occupés durant leur confinement.
L’expérience est concluante de l’avis de tous. A un tel point que même les vacances de Pâques ne l’ont pas arrêté. Et puisque que les moyens informatiques ont été utilisés pour préserver l’activité, une remarquable vidéo a vu le jour sur les réseaux sociaux, vidéo prouvant par l’image que les guitaristes de la classe de Jérôme Stienne ne perdait pas le manche et transformait le standard « Stand By Me » en un appel de circonstance : Stay chez ti (« reste chez » toi en franglais chti).

Sandra LEBRUN, la Directrice de l’école musique, se félicite de cette implication : « Une seule enseignante n’avait pas de possibilité de contact vidéo, mais elle s’est démenée, comme les autres, avec d’autres moyens, pour la continuité de ses cours et le maintien du contact avec ses élèves. » Quant à Fabrice PLANQUE, Président de l’Harmonie Municipale, il se dit « heureux et fier de cet enthousiasme partagé par les élèves et les profs. » Et de rajouter : « On a même entendu de bien belles notes jouées par des musiciennes de Méricourt à l’EHPAD (en respectant les consignes de sécurité sanitaire). C’est beau, et ça fait du bien en ces moments. Vivement quand même que l’on retrouve ensemble des activités normales à l’École, des élèves qui vont et qui viennent, des parents qui s’intéressent à la progression de leurs enfants… Une École vivante, joyeuse et performante comme elle sait l’être en toutes circonstances. »

Rechercher


AGENDA