Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Goun et les enfants de l’accompagnement à la scolarité pour chanter (...)

Goun et les enfants de l’accompagnement à la scolarité pour chanter Brassens

L’auditorium de l’espace culturel La Gare a résonné sur les chansons de Georges Brassens. Avec pour capitaine et chef d’orchestre Goun, les enfants de l’accompagnement à la scolarité ont formé une belle chorale pour embarquer le public à bord du bateau « Les copains d’abord ».
Les trente-deux enfants ainsi qu’une dizaine de parents et d’animateurs se sont investis pleinement pour ce spectacle. « Scolarisés dans les cinq écoles élémentaires de la ville, ils font partie de l’accompagnement à la scolarité de Saint-Exupery, Curie, Mermoz, Mandela et Pasteur » précise Nadège Serville coordinatrice municipale du projet. L’accompagnement à la scolarité dure une heure trente et commence par le goûter. Les devoirs sont ensuite entrepris et la dernière demie-heure est consacrée aux activités éducatives.

« Depuis six mois, avec tous les groupes de l’accompagnement, nous préparons ce spectacle. Beaucoup de répétitions ont été nécessaires pour apprendre ces chansons à textes. Nous avions mis en place des jeux de rôle, des ateliers d’articulation pour justement amener les enfants à retenir les paroles ». Les enfants sont même venus quelques mercredis afin d’être au top. Un beau projet qui a permis à ces jeunes de développer leur expression vocale et rythmique tout en les préparant à être sur scène, à vaincre leur peur face un public. Et ce vendredi soir, la foule était au rendez-vous pour les encourager et les applaudir.

Coup de chapeau aussi de la part de l’artiste Goun qui a travaillé avec eux. « Au début, ils étaient peu nombreux et après ils s’y sont mis, ils y ont pris goût. Lorsque l’on dit que cela fait 6 à 7 mois qu’on répète, c’est pas vrai pour tous, certains n’ont rejoint le groupe que depuis trois mois et en un trimestre ils ont réussi à apprendre tout ça. Je leur dis bravo et je repasserai les voir. Peut-être on continuera parce que les gamins, ça les éclate ».
Et les mines réjouissantes de tous ces enfants vivant leur spectacle aux rythmes des chansons de Brassens comme Le petit cheval blanc, Auprès de mon arbre ou encore Les copains d’abord et soutenus par la guitare de Goun, en disaient long sur la réussite du projet et la rencontre avec l’artiste. Les parents pouvaient être fiers de leurs enfants qui ont appris toutes ces chansons que désormais ils n’oublieront plus.
Le lendemain, c’est en solo et devant une nouvelle salle comble que Goun s’est produit dans « Brassens, la révolte tranquille ».

Rechercher