Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Entre découverte et compétition, un excellent challenge sportif inter (...)

Entre découverte et compétition, un excellent challenge sportif inter associatif

Entre découverte et compétition, un excellent challenge sportif inter associatif

Trois clubs sportifs et le service municipal des sports s’étaient réunis pour organiser le premier challenge inter-associatif l’année passée. Face au succès remporté, l’opération a été réitérée.

Deux nouvelles associations se sont jointes à ce rendez-vous de rentrée qui proposait cinq épreuves sportives. Un « pentathlon Méricourtois » qui a de nouveau reçu un précieux soutien financier du FPH (Fonds de participation des habitants). Début septembre n’est pas une date choisie au hasard, « c’est toujours avant la reprise réelle des activités et des diverses compétitions sportives » précise Daniel Branchu le président du Loisir tir. Une initiative qui a vu le jour suite aux assises locales et après réflexion avec les responsables des associations sportives. « Plusieurs objectifs nous animent avec tout d’abord celui de faire connaître les équipements mis à notre disposition par la municipalité. Ce rendez-vous en début de saison permet de fédérer une excellente ambiance qui existe entre les clubs. Enfin, ce challenge découverte peut aussi apporter l’envie de faire du sport ». Quatorze équipes de quatre étaient inscrites pour le challenge proposant cinq épreuves (VTT, tir à la carabine, à la sarbacane, basket et football en salle). Dès 9 heures, les 56 participants chevauchaient leurs deux roues pour s’élancer à l’assaut du terril. Deux tours de terril et 5 kilomètres semés d’embuches sur terrain glissant plus tard, les concurrents devaient retrouver calme et concentration pour viser juste à la sarbacane et mettre dans le mille au tir à la carabine. L’adresse de chacun était ensuite mise à l’épreuve au basket comme au tir au but pour le football. A chaque cible ratée, les pénalités s’additionnaient au compteur des équipes pour établir le classement. « C’est simplement pour se faire plaisir. Sur ce challenge il n’y a rien à gagner. Le but c’est de participer » précisait encore Daniel Branchu, lui-même participant. Et c’est autour d’un barbecue et dans la bonne humeur que les sportifs ont partagé cette expérience sportive gratuite et ouverte à tous.

L’orage de la veille a durci l’épreuve des vététistes.
Il fallait viser juste pour éviter de prendre des minutes de pénalité.
La sarbacane, une discipline à découvrir.

Ce qu’ils en pensent

Maxime Dufossé (16 ans) « Cela m’a permis de connaître les sports que l’on pratique à Méricourt et l’esprit sportif qui règne entre les clubs locaux. En tant que basketteur, j’ai apprécié le tir à la sarbacane et le foot en salle. Lors de ma première participation en 2010, j’avais découvert le tir à la carabine et le vtt. Aujourd’hui, ce qui m’a paru le plus difficile, c’est le tir à la carabine ».

Séverine Calonne de Rouvroy « Je pratique le tir à Méricourt. Aujourd’hui c’est super cette rencontre entre associations, cela permet de connaître les gens que l’on croise dans l’année à l’espace Ladoumègue. Le tir à la sarbacane, j’ai beaucoup aimé. Je ne suis pas très sportive mais j’ai découvert le foot, le basket et le VTT qui a été pour moi le plus dur avec des montées et des descentes plutôt glissantes ».

Ludovic Barthlen membres du club Les débrouillards « C’était super avec un petit peu de compétition, mais surtout une bonne animation. Nous avons découvert cette année deux nouvelles disciplines, la sarbacane et le foot. N’ayant jamais pratiqué la sarbacane, j’ai trouvé cela plutôt sympa. Le plus difficile pour moi ce matin, c’était le VTT sur un parcours un peu boueux. Mais l’année prochaine, on sera encore là ».