Accueil > Méricourt Actualité > Revue de presse > Droit aux vacances : la mauvaise surprise de Janvier

Droit aux vacances : la mauvaise surprise de Janvier


Mauvaise surprise pour les parents à la réception des notifications des droits aux aides loisirs délivrées par la CAF en 2012 : le soutien financier de la CAF aux séjours vacances des enfants âgés de 17 ans et de six ans est remis en cause. Pour les premiers, au motif que ceux-ci auront 18 ans dans l’année. Du côté des petits, c’est parce que ceux-ci n’auront pas six ans révolus sur la totalité de 2012 que le couperet tombe. Un coup de ciseau donné des deux côtés, c’est que la CAF gère comme elle peut la diminution des recettes due à l’austérité gouvernementale dans le contexte de regroupement des deux caisses d’Arras et de Calais. Cette décision reste inacceptable, même si la ville reconnaît les efforts importants faits par la Caisse du Pas de Calais.

Un mauvais coup en période de difficultés pour les familles

En effet, pour la ville, qui mène depuis longtemps un travail d’ouverture de ses séjours de vacances aux petits, pour les parents, heureux de voir tous les frères et sœurs partager tous ensemble un moment intense de plaisir, la déception est grande. « Les pré inscriptions de nombreuses familles sont faites depuis longtemps. Depuis octobre, les familles versent des acomptes en comptant sur les bons vacance CAFs » souligne –t-on au centre social et d’éducation populaire. Un sacré coup dur de plus pour le porte monnaie des familles.

Des années d’efforts remis en cause ?

128 enfants participaient aux séjours de vacances en 2002. La ville s’est engagée avec l’aide de la CAF pour que de plus en plus d’enfants participent. Ainsi, en 2011, ils étaient 287. Soit 224% de progression. Faut-il laisser remettre en cause sans mot dire ces avancées, essentielles pour l’éducation de nos enfants ?
Bernard Baude a fait appel de ces dispositions auprès de la CAF du Pas de Calais, appelant plusieurs maires du département à rejoindre cette démarche. Les loisirs de la jeunesse sont aux yeux de l’équipe municipale une conquête sociale que personne n’a le droit de remettre en cause.

Télécharger : la lettre du Maire à la CAF

Inscription jusqu’au 29 Février 2012

Il reste quelques places pour les vacances à la neige : Cliquer ici pour plus de renseignements