Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Une semaine pour sensibiliser à l’environnement

Une semaine pour sensibiliser à l’environnement

La sixième édition de la semaine du développement durable a débuté par une distribution de compost et proposé diverses initiatives durant la semaine et même au delà.
Sur le parking du parc entreprises de la Gohelle, les jardiniers méricourtois, armés jusqu’au dents de pelles, sacs, seaux et même remorques se sont attaqués aux quarante tonnes de compost mises gratuitement à disposition par la municipalité. De quoi fertiliser leurs terrains en ces premiers jours de printemps et dans un même temps récolter quelques informations utiles à la préparation de leurs jardins auprès du responsable des espaces verts de la commune.
Sensible aux aspects environnementaux et sociaux, cela fait déjà six ans que la ville a décidé de s’inscrire dans cette idée du développement durable national mais en créant ses propres initiatives. « Nous essayons de les enrichir chaque année. Cela se traduit aussi par ma sensibilité environnementale et surtout l’envie de la transmettre à la population, de renseigner et d’aider les habitants dans leur démarche » affirme Gérald Bruneau, responsable des espaces verts municipaux. « Les gens sont sensibilisés à nos actions que ce soit pour le compost, les conférences, les opérations de plantation. Ils apprécient les informations que l’on peut leur apporter sur le fleurissement de leurs maisons, les cultures de leurs potagers etc. ».
Une conférence sur le thème : « Fleurir autrement et durablement avec les vivaces » a rassemblé les habitants intéressés à l’espace culturel La Gare. Vincent Chombard pépiniériste et producteur de vivaces à Hombleux dans la somme, mais aussi brillant conférencier dans les écoles, universités et collectivités, a dévoilé d’intéressantes explications sur l’utilisation des plantes vivaces dans les massifs floraux permettant aussi un entretien moindre et moins coûteux.
La semaine s’est poursuivie par une nouvelle initiative inscrite au programme 2014 et qui a eu lieu place Semard de la cité des cheminots. « Dans l’idée de refleurir cette cité et les massifs existants avec des plantes vivaces en y associant les écoliers et la population pour planter » poursuit le responsable des espaces verts qui avait invité les habitants pour une opération de nettoyage sur le chemin piétonnier du Bossu, et les alentours de l’espace sportif Ladoumègue et du collège Henri Wallon. « Une autre façon de sensibiliser la population à garder une ville propre et agréable » terminait Gérald Bruneau avant de rappeler deux autres rendez-vous importants. Tout d’abord le 1er mai pour la seconde édition du marché aux fleurs sur l’espace de l’arboretum (boulevard Allende). « Il y aura des horticulteurs, des pépiniéristes, des associations qui seront là pour vendre des fleurs, échanger, donner des informations aux visiteurs. Des spectacles pimenteront la journée autour du thème Médiéval ». Et puis le prochain concours éco-citoyen qui renferme plusieurs catégories (jardins et façades fleuris, jardins potagers ou fleuris, faune et flore et initiatives citoyennes) permettra aux habitants d’exprimer leurs talents avec les fleurs.
- Dépôt des candidatures en mairie jusqu’au 30 mai, renseignements au service environnement au 03 21 42 15 81.

Rechercher


AGENDA