Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > La Boîte à mots permet aux enfants de s’exprimer librement

La Boîte à mots permet aux enfants de s’exprimer librement

La Boîte à mots de la sauvegarde du Nord est une manière d’établir des relations entre les enfants et des adultes bénévoles au travers de lettres. Une méthode qui existe déjà depuis plus de 15 ans sur le secteur lillois.
« Une action que l’on essaie de faire progresser sur le Pas-de-Calais avec une équipe de factrices écrivaines publiques d’enfant » affirme Maureen Vasseur, factrice référente pour le département.
Pour développer l’action sur le secteur, elle recherche des bénévoles, âgés d’au moins 20 ans, fille ou garçon, peu importe. Des personnes aimant écrire et lire avec l’envie de partager des expériences et d’écouter les enfants. « Nous allons sur plusieurs lieux, dans les collèges comme à Henri Wallon de Méricourt, Jean Zay à Lens, dans une école primaire de Saint-Nicolas-lez-Arras, un centre social et une école d’Arras. C’est le début sur le département ».
La Boîte à mots propose à l’enfant qui le souhaite, d’écrire une lettre personnelle et confidentielle, sur un sujet qui lui tient à cœur, d’important pour lui et qui le concerne directement. Cela peut être sur sa vie, sa famille, ses amis, l’école, ses passions… « Cela peut être aussi une question qu’il se pose, c’est vraiment très large. Nous, en tant que factrice, on l’aide à s’exprimer, à mettre en forme la lettre qui est simplement signée de son prénom » précise Maureen.
Ces lettres sont envoyées aux répondants, des Tom (les hommes) ou Betty (les femmes) selon le souhait de l’enfant. Des bénévoles, des personnes de confiance qui ont choisi d’être des lecteurs attentionnés pour ces écritures d’enfants. « Sur le département, il y a entre quinze et vingt répondants qui reçoivent deux à trois lettres. Ils ont une dizaine de jours pour faire une proposition de réponse ».
Ensuite, les répondants et les factrices se réunissent pour valider ensemble les réponses et s’assurer qu’elles soient appropriées aux enfants, qu’il n’y ait pas de mots choquants. « On s’assure que l’enfant va comprendre, qu’on est vraiment dans l’empathie. Lorsqu’on est pas d’accord, des discussions s’engagent et on peut même réécrire la lettre ».
Une fois validée, la lettre signée Tom ou Betty est renvoyée vers l’enfant et une factrice lui lit, s’assure qu’il a bien compris et que la réponse est bien adaptée. Tout reste secret, il n’y a que la factrice qui connaît tous les protagonistes. « C’est du bénévolat confidentiel, car quelques fois des enfants expriment des moments difficiles de leur vie. Rien que le fait d’écrire, cela leur fait du bien et comme les Tom et Betty sont toujours bienveillants, en général, les enfants sont apaisés et cela permet parfois de désamorcer des problèmes à la maison. Des enfants montrent la lettre à leur maman ou papa et parfois un dialogue s’instaure » rappelle Maureen en insistant sur le fait que dans ces lettres, « il n’y a pas que des souffrances, il en ressort une majorité de grandes joies, fort heureusement. La Boîte à mots permet aux enfants de s’exprimer librement ».
- Les personnes intéressées pour devenir facteur ou répondant peuvent s’adresser à La Boîte à Mots au 06 71 92 05 75.

Rechercher


AGENDA