Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Un « oui » qui vaut de l’or pour Danielle et Marc Lecubin

Un « oui » qui vaut de l’or pour Danielle et Marc Lecubin

Mariés le 17 septembre 1966, Danielle et Marc Lecubin ont célébré leurs noces d’or. Retardée de quelques mois pour des raisons de santé imprévues, la cérémonie s’est déroulée samedi dernier, tout d’abord sur le perron de la mairie, fermée exceptionnellement…, en ce premier avril.
La plaisanterie dévoilée, le couple fut accueilli par le maire, Bernard Baude, entouré de nombreux élus car Marc Lecubin est loin d’être un inconnu au sein de l’assemblée communale pour y avoir siéger 30 années dont 24 en tant qu’adjoint aux travaux tout d’abord avec Léandre Létoquart, puis avec Bernard Baude.
Marianne Lenne a retracé avec plaisir le parcours de ce couple purement méricourtois.
Danielle, née Bouthors le 30 décembre 1945, avait un papa cantonier au chemin de fer des mines. Elle a quitté l’école à 14 ans, pour travailler à l’usine Leblanc à Lille durant deux ans, dévoilait l’adjointe. « Puis, je suis partie à la Lainière de Roubaix durant 16 ans avant d’être employée chez Renault à Cuincy deux ans » se souvient Danielle qui cessera toute activité professionnelle à la naissance de son second fils.
Marc est né le 5 Mai 1946. Son père était chef lampiste au 4/5 Sud et a lui aussi été conseiller municipal. A 14 ans, il est entré au collège technique afin d’apprendre le métier du bâtiment. Il sera ensuite cimentier à l’entreprise Camus à Courchelette durant 10 ans. « C’est là que j’ai rencontré Yves Coquelle, un grand homme » souligne Marc qui travaillera ensuite 20 ans comme chef de chantier en travaux publics chez Beugnet, avant de terminer sa carrière en 2006 en qualité d’adjoint technique à la Ville de Rouvroy.

Première rencontre au bal de la ducasse

Danielle et Marc se sont rencontrés pour la première fois en 1964 au bal de la ducasse de Méricourt, chez Françoise. Marc était venu avec un copain surnommé Paulo et Danielle avec une amie, la fiancée de Paulo. Très vite, ils décident de se revoir et unissent leurs destinées le 17 Septembre 1966.
De leur union naîtront deux garçons, Jean-Marc en 1967 et Julien en 1979. Trois petits-enfants, Antoine, Matisse et Agathe sont venus agrandir le cercle familial à leur plus grande joie.
Tous les deux ont pris un réel plaisir à aider ceux qui en ont besoin notamment aux Restos du cœur où Danielle a été responsable de l’antenne durant 13 ans. A la retraite, ils poursuivent leurs activités bénévoles dans les collectifs Maillage piétons, Restaurant municipal, à l’association Mieux vivre sa ville ou encore Dynamique Insertion Emploi. Danielle, membre du CCAS depuis 2000, fait don de son sang depuis l’âge de 18 ans.
Mais la priorité de Danielle et Marc reste leurs petits-enfants qui, dans un message, leur ont fait savoir : « Sachez que pour nous, vous n’avez pas attendu ces noces pour être des grands-parents en or ».
- Publié le 03/04/2017

Portfolio

Rechercher


AGENDA