Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Très bon début d’année pour les judokas

Très bon début d’année pour les judokas

L’année 2014 a débuté de la meilleure des manières pour les licenciés du Méricourt-Judo, présidé par Yves Przybylski. Que ce soit à Bully-les-mines au challenge T-sport ou à domicile lors de la compétition organisée par la ligue, les judokas méricourtois ont fait des étincelles en ce premier week-end de l’an.
Samedi 4 janvier, quatorze jeunes du cru se sont distingué lors de la finale départementale du challenge T-sport. Eva Leclercq, Brandon Miont, Habib Belmokhtar ont remporté le challenge dans leurs catégories respectives. Madison Gautaux, Océane Philippe, Yoni Wagon, Victor Hisbergue et Anaïs Watermolen se sont contentés de la seconde place. Enfin, on retrouve sur la troisième marche du podium Mattéo Sardo, Théo Beaucourt, Théo Marasa, Lubna Belmokhtar, Adélie Tremba et Amélie Carré.
Le même jour avait lieu le championnat de France par équipe division 2. « Deux adhérents (Youcef Boussadia et Xavier Fievet) du Méricourt-Judo faisaient partie de notre regroupement élite au sein de l’Olympique Judo Avenir 62 (OJA 62) » informait Gaëtan Miont, le professeur. Avec à la clé, une qualification pour les championnats de France Elite le 8 mars prochain, les représentants locaux étaient déterminés. « Il fallait terminer dans les 18 meilleures équipes. Après leur premier combat gagné contre Peugeot-Mulhouse 4 à 1, l’objectif était atteint ». Malgré une défaite en 1/8e de finale contre Nice-Judo, l’OJA 62 sera bien au championnat de France division 1.
Le lendemain, dimanche 5, la ligue avait confié l’organisation du 2e Shiaï de la saison au club local. « Cette manifestation regroupe toutes les personnes désirant obtenir leur partie combat pour l’obtention des Dan (ceinture noire) » explique Gaëtan Miont. Plus de 400 judokas de cadets à vétérans étaient présents sur les huit surfaces de tatamis. « Une organisation formidablement réalisée grâce aux nombreux bénévoles qui ont œuvré avant, pendant et surtout après la manifestation ».
Côté sportif, les Méricourtois se sont de nouveau distingués. Joffrey Lasak, de retour à la compétition après 3 ans d’arrêt, a remporté ses cinq combats et marqué 40 points pour l’obtention du 3e dan. Aziz Zahri quant à lui, a rempli son contrat. Il lui manquait 26 points qu’il a obtenu sans trop de difficulté. Il devient la seconde ceinture noire 1er dan de la saison et la douzième formée au club. « Un jeune de 17 ans exemplaire. Première licence en mai 2011, Aziz est un judoka apprécié. Impliqué bénévolement dans la structure et constamment en quête d’apprentissage, il a gravi les échelons très rapidement. Ce compétiteur vient de monter sur la seconde marche du podium départemental juniors en moins de 81 kg » commentait avec satisfaction son professeur.
Il accompagnera aux demies-finales des championnats de France Junior, Pauline Nicolle championne départemental en - 57 kg, Estelle Bricourt 2e en _ 48 kg et Antoine Dézandré 5e en - 81 kg.
Avec les championnats de district benjamins-minimes, les nationaux par équipe cadette, l’euromaster de Mouvaux, les demies-finales France juniors qui se profilent à l’horizon, autant d’évènements à venir où nul doute que les Méricourtois défendront fièrement leurs chances.

Rechercher


AGENDA