Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Tester des métiers qui recrutent et se former

Tester des métiers qui recrutent et se former

Permettre aux habitants des territoires de devenir acteur de la découverte des métiers à travers la mise en pratique de certains gestes professionnels et donner envie aux participants de s’orienter vers une profession et de s’y préparer sont les objectifs principaux des opérations « Osons nos talents ».
Des événements qui ont tourné sur les territoires de Lens-Liévin-Hénin-Carvin depuis le début de l’année.
Porté par la Maison de l’Emploi de la CALL et de la CAHC, l’événement a dressé ses ateliers mardi dernier à l’Espace Ladoumègue de Méricourt. « Ce rendez-vous s’adresse à des personnes éloignées de l’emploi formation et qui sont en définition d’un projet professionnel. Nous sommes présents pour leur faire découvrir différents les métiers. Nous sommes là pour aller au devant des gens pour cibler des métiers susceptibles de les intéresser » expliquait Sylvain Bernard, directeur adjoint de la maison de l’emploi de Lens-liévin-Hénin-Carvin.
« Osons nos talents » a pour objectif de déclencher des parcours et donner aux gens l’envie de se diriger vers ces métiers. « Et bien souvent, le meilleur moyen, c’est de passer par la case formation et sortir de là avec un diplôme qui va leur permettre de présenter leur candidature qui sera observée par un futur employeur ».
L’événement a pour principe de faire découvrir des métiers qui sont plutôt en recrutement. « Ici on leur permet de toucher au plus près les métiers. On leur présente les formations, la filière, les emplois qui peuvent être à pourvoir dans le domaine, et surtout leur permettre de découvrir des métiers auxquels il n’avait pas forcément pensé ».
Le choix s’est fait en fonction de métiers qui sont actuellement porteurs, ainsi il était proposé au public des ateliers sur la restauration, les métiers du numérique et développeur web, la logistique, le bâtiment, les travaux publics (simulateurs de conduite d’engins), une sensibilisation sur le recyclage qui est amené à se développer, les professions des services à la personne…
Pour cette journée, la Maison de l’Emploi était entourée des nombreux partenaires qui travaillent sur le champ de l’emploi et de la formation où l’on retrouvait les missions locales, les PLIE, Pôle Emploi, Cap Emploi, le Conseil départemental, les centres de formations, PIJ, Maison des jeunes…
Nombreux demandeurs d’emploi avaient pris rendez-vous ou sont venus spontanément, comme Olivier, 32 ans, qui vient de terminer un contrat aidé et qui est intéressé par le recyclage : « Je viens de faire un atelier et j’ai appris comment fonctionne le recyclage, où sont les entreprises et les formations possibles. On a rempli un questionnaire sur les métiers proposés, opérateur de tri, collecteur… et je pense m’inscrire à une formation vers la collecte ».
Toujours dans le recyclage, Jean-Luc, 47 ans, sort d’un contrat saisonnier dans les espaces verts et recherche un emploi : « L’atelier était très intéressant pour moi qui souhaite m’orienter plutôt vers le triage sur chaîne. Mais avant je vais faire une formation dans ce domaine ».
- Publié le 09/10/2018

Rechercher


AGENDA