Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Sur la même longueur d’onde depuis 50 ans

Sur la même longueur d’onde depuis 50 ans

Louisette et Jacques Monchicourt, unis le 18 Décembre 1965, ont réitéré leurs consentements en mairie à l’occasion de leurs noces d’or. Leur première rencontre s’est faite en 1962, au cinéma Apollo à Billy-Montigny. Jacques se rendait au bal et a aperçu Louisette devant le cinéma. « J’ai flashé et ce fut le coup de foudre » se souvient-il.

Tous les deux ont quitté l’école à 14 ans. Louisette a commencé à travailler en qualité de mécanicienne en confection à l’usine Boussac à Arras, pour occuper cette profession durant 6 ans avant d’entrer dans une chemiserie à Hénin durant trois ans. Mais Louisette, titulaire du certificat d’étude a décidé avant tout de s’occuper de sa famille tout en devenant famille d’accueil. Durant 22 ans, elle a accueilli plusieurs enfants qu’elle revoit encore occasionnellement. « Et je sais qu’un des enfants que vous avez accueilli à l’âge d’un an, Lahcen, fait partie intégrante de la famille. Il est resté chez vous jusqu’à son mariage et vous a donné deux petits-enfants supplémentaires » précise Marianne Lenne, l’adjointe aux seniors.
Pour sa part, Jacques Monchicourt, né à Rouvroy, a commencé dans le bâtiment avant d’obtenir un poste à la fosse 6 de Fouquières comme mineur de fonds. Au retour de son armée en Allemagne, il décide de passer un CAP de carreleur. « L’envie m’est venue en regardant un ouvrier en plein travail lors des rénovations des maisons minières » explique Jacques. Diplôme en poche, il travaillera dans trois entreprises, d’abord chez un artisan à Souchez durant 4 ans avant de terminer chez Anzalone où il a exercé durant 22 ans.
Après avoir habité à Fouquières dans une maison qu’ils rêvaient acheter, rêve brisé par un incendie, c’est dans un appartement à Avion qu’ils trouvent refuge avant de résider à Méricourt et de faire bâtir en 1984. Entre temps, le couple fonde une famille avec la naissance de Vincent en 1968, de Christine en 1970 et Laurent en 1974.
Aujourd’hui, Louisette et Jacques ont les yeux brillants de bonheur lorsqu’ils parlent de leurs enfants mais aussi de Marie, Nicolas, Emma, Gabriel, Eloïse, Juliette, Paul, Inaya et Sofia, leurs 9 petits-enfants, avec lesquels ils partagent leurs passions pour la natation et la collection de radios anciennes.
- Publié le 29/12/2015

Portfolio

Rechercher