Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > A l’école, en famille, tous sensibilisés à l’environnement

A l’école, en famille, tous sensibilisés à l’environnement

Avec le printemps, la semaine du développement durable fait son retour. Une initiative qui a pour objectif de sensibiliser aux enjeux environnementaux et d’inciter chacun à adopter des comportements plus responsables.
A Méricourt, c’est aussi l’occasion de mieux connaître sa ville, de partager avec ses voisins, ses amis, de discuter, d’échanger et d’inventer ensemble la ville.
Pour lancer cette opération, une distribution gratuite de compost avait fait le bonheur des jardiniers le samedi 28 mars où près de 40 tonnes de ce mélange ont fondu comme neige au soleil sur le parking de la Gohelle. Gérald Bruneau, responsable du service des espaces verts de la ville se tenait à disposition pour donner quelques conseils sur l’utilisation du compost.

A ses côtés, Samuel Lemore, photographe local, avait présenté son exposition intitulée « Les minuscules méricourtoises ». Des photographies issues de ses longues pérégrinations à travers la commune, autour du terril, sur les chemins de randonnées. « Ces minuscules créatures habitent toutes, notre ville. Abeilles, papillons, araignées.. vivent parmi nous et jouent un rôle essentiel dans notre biodiversité » affirme l’artiste. Cette action éco-citoyenne s’est poursuivie le 4 avril avec un rendez-vous au terril Le Bossu pour une opération nettoyage du chemin. Quelques courageux s’étaient engagés malgré le mauvais temps dans cet acte citoyen. Et pour ceux qui ne l’avaient pas encore découverte, l’exposition de Samuel Lemore était à nouveau présentée.
L’action de sensibilisation s’est prolongée par une jolie balade à bicyclette et en famille pour découvrir Méricourt sous un autre angle. Avant de partir, un atelier réparation de vélo permettait à chacun de faire vérifier le bon état de son deux-roues. Pendant ce temps, Alain Durand, historien et membre de l’association Les Amis de Méricourt faisait partager ses connaissances sur l’art architectural de la mairie imaginé par Achille Juilhes qui a conçu les plans. Un style original et particulier que le groupe de randonneurs aura retrouvé sur certaines bâtisses méricourtoises au gré de leur promenade. Et tout récemment, ce sont les écoliers de l’école Pasteur qui se sont mobilisés pour mettre leurs petites mains au service de la ville et aider aux plantations de vivaces pour égayer la place de la république en plein relooking.
Une initiation à l’art floral Japonais a donné l’occasion aux Méricourtois d’exprimer leur talent créatif lors de l’atelier Ikebana à l’Espace culturel et public La Gare.

- Ce vendredi 1er mai, le marché aux fleurs viendra clore cette action de sensibilisation au développement durable. Il aura lieu à l’arboretum, boulevard Allende de 9h00 à 19h00 avec la présence de fleuristes, horticulteurs, pépiniéristes etc. Animations et ateliers pour enfants, labyrinthe végétal réalisé par les écoliers, et grande fête médiévale avec « Les 7 besants d’or » et « Dame Cornélie raconte ».

Rechercher


AGENDA