Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Rythmes et réalités pour le 14 juillet

Rythmes et réalités pour le 14 juillet

Si comme dans bon nombre de villes du secteur, la municipalité a été contrainte d’annuler dès la fin de matinée et pour des raisons de sécurité, le spectacle pyrotechnique annoncé pour la soirée du 14 juillet, c’est en revanche un véritable feu d’artifice musical qu’elle a proposé à l’espace culturel La Gare.
Les deux groupes présents sur scène, Tournée générale et L’homme parle ont transmis en cette journée nationale leur bonne humeur au public tout en rappelant que le monde n’est pas aussi beau qu’il ne le paraît. Pour ouvrir les festivités, le quatuor lorrain de la formation Tournée générale a enivré les spectateurs de ses chansons rythmées et festives. Des chansons qui ouvrent les yeux sur ce que l’on peut rencontrer dans la vie quotidienne avec ces joies, ces peines, ces émotions… Des brèves de comptoirs, des chansons engagées inspirées de l’actualité. Chaud et remonté contre toutes les inégalités sociales, le public allait ensuite s’imprégner de l’univers musical du groupe nîmois, L’homme parle. Sur des airs militants, entre rap, reggae, hip hop, slam, L’homme parle a invité toutes les musiques du monde autour de paroles citoyennes. Sur scène, le groupe a incité la foule à participer, à danser, à chanter, à frapper des mains pour réchauffer le climat social. Il a embarqué les spectateurs dans la bonne humeur pour un tour du monde musical de la condition humaine. Un véritable échange avec le public qui a terminé la soirée en sautant et en chantant.
Le message est bel et bien passé en ce 14 juillet, jour anniversaire marquant le début de la révolution française.

Rechercher


AGENDA