Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Restos du cœur, toujours plus de familles à aider

Restos du cœur, toujours plus de familles à aider

Commencée le 25 novembre, la 30e campagne des Restos du cœur prendra fin le 16 mars. Et le même constat pour la responsable de l’antenne méricourtoise : toujours plus d’inscrits chaque année.

« Malheureusement, les bénéficiaires sont toujours plus nombreux et aujourd’hui on retrouve surtout des personnes seules, des mamans isolées avec un enfant, des retraités » s’attriste Nicole Demuynck qui chaque mardi, avec son équipe de bénévoles, reçoit de nombreuses familles démunies. La pauvreté touche désormais toutes les catégories sociales.
Une réalité que l’équipe de l’antenne locale vit au quotidien face à une détresse toujours présente et une activité qui ne cesse de croître. A la maison de la solidarité, elles sont une dizaine de personnes à donner de leur temps pour préparer les denrées alimentaires. « Chaque vendredi, nous réceptionnons tous les surgelés livrés par les Restos du cœur de l’Artois-Ternois et tous les lundis, les denrées fournies par l’entrepôt départemental à Dainville » souligne encore la responsable qui remercie vivement la municipalité pour le transport gracieux de toutes ces marchandises.
Et cette journée du lundi, les bénévoles la consacre à préparer viandes, œufs, lait, yaourts, fromages, conserves légumes, fruits… selon les livraisons et les quantités. Un savant calcul à faire en fonction des familles, du nombre de personnes et selon un système de points mis en place par les Restos et correspondant à un certain nombre de repas. « Et nous ne voulons léser personne parmi nos familles inscrites. Tout est recalculé en portions. Pour la viande par exemple, elle est mise en sachets et reste au congélateur jusqu’au dernier moment pour ne pas rompre la chaîne du froid. Les bénéficiaires viennent avec leur sacs isothermes » insiste encore Nicole. « Nous pensons aussi aux familles maghrébines. Lorsque c’est du porc, on le remplace par du poisson ».
Toute l’équipe s’attache à développer un accueil chaleureux pour satisfaire au maximum les personnes qui, chaque mardi, pousse la porte des Restos. « J’ai un bon groupe super et solidaire, toujours prêt à rendre service et qui ne compte pas son temps. Du vrai bénévolat que je salue » termine avec fierté Nicole Demuynck.

Rechercher


AGENDA