Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Résidences Picasso et Neruda : début des travaux en fin d’année

Résidences Picasso et Neruda : début des travaux en fin d’année

Lancé depuis plus de deux ans, le projet de réhabilitation des quarante six logements des résidences Picasso et Neruda, va enfin commencer. Un soulagement pour les locataires qui s’impatientaient. Jean-Louis Cottigny, président de Pas-de-Calais Habitat, est venu en personne, leur annoncer la bonne nouvelle.
« Il est vrai que cela a été un peu long » reconnaissait le président lors de la réunion de présentation. Mais la démarche était d’être à l’écoute des locataires avec plusieurs rencontres de concertation qui ont permis de travailler en partenariat pour déceler les vrais problèmes et tenter d’y apporter des réponses adaptées à tous et à chacun. « Cela a donc pris du temps, mais grâce à la ténacité de votre maire pour vous défendre, les travaux devraient démarrer rapidement ».
Et Jean-Louis Cottigny, entouré de Fabrice Crepin, directeur général et Stéphane Pommery, directeur du territoire Artois Gohelle, n’était pas venu les mains vides. Il annonçait une enveloppe budgétaire pour les deux résidences de plus de 2 millions d’euros, soit environ 44 000 euros par logement. « L’investissement de Pas-de-Calais Habitat a pour objectif de réduire vos charges par la baisse de vos factures énergétiques et de vos charges locatives et d’améliorer le confort de votre logement ».
Les travaux consisteront donc en une isolation thermique mais aussi phonique par l’extérieur avec remplacement de toutes les fenêtres, une mise aux normes des deux entrées. Dans chaque logement, l’installation électrique sera refaite à neuf, une chaudière individuelle au gaz installée, la salle de bain sera entièrement rénovée avec douche ou baignoire, le WC remplacé ainsi que le meuble évier, les bouches d’aération, le sol souple du séjour, la porte palière…
Un logement témoin sera présenté aux habitants qui pourront encore faire remonter leurs doléances pour des adaptations spécifiques en rapport à des problèmes de santé, de handicap ou autre. Cet appartement servira ensuite à loger les locataires à la journée lors des travaux.
« Le projet a mis du temps, mais au final, vos remarques ont été prises en compte. Au départ les volets n’étaient pas prévus et dans cette présentation, vous remarquez qu’aujourd’hui toutes les fenêtres sont dotées de volets roulants… » soulignait entre autres, le maire, Bernard Baude.
Et le président de Pas-de-Calais Habitat d’affirmer : « Fin 2019, les deux collectifs seront rénovés exterieur comme intérieur ».
- Publié le 12/07/2018

Rechercher


AGENDA