Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Rendez-vous avec la nature réussi pour sa première fête

Rendez-vous avec la nature réussi pour sa première fête

La première fête de la nature avec son habituel marché aux fleurs en appellera d’autres. Samedi dernier, la première édition de ce rendez-vous a connu un joli succès.
C’est sous le soleil que différents stands relatifs à la nature étaient installés sur la place Jean Jaurès. Horticulteurs, fleuristes, agriculteurs, producteurs présentaient leurs activités et les produits (fleurs, olives, fromage de brebis, cornichons polonais…) de leurs exploitations.
« L’idée s’était d’étendre la 6e édition du marché aux fleurs programmée habituellement le 1er mai, sur une fête de la nature » explique Laurent Ducamp, adjoint au maire aux travaux et cadre de vie. Une extension de l’événement qui s’est ouverte sur des producteurs locaux, une ferme, des tracteurs anciens.
« L’objectif était de concilier cette fête avec le marché hebdomadaire du samedi pour regrouper un maximum de personnes sur un même lieu » poursuit Gérald Bruneau, responsable du service Environnement. « Comme le 1er mai est un jour non travaillé, les commerçants ont réagi favorablement à ce changement de date et ont pu se libérer plus facilement ».
C’est bien l’avis de Cécile et Michel Pecqueur, agriculteur et producteur d’ail, oignons et échalotes à Riencourt-les-Cagnicourt. « Depuis le début, on venait à l’arboretum le 1er mai. C’est bien de l’avoir déplacé en centre ville. Le fait d’être à côté du marché, ce matin, nous avons eu une bonne fréquentation du public ». Une satisfaction pour ces producteurs qui font tout eux-mêmes, de la plantation jusque la vente. « On fait les tresses, on fume nous-même dans notre propre fumoir, ce qui fait qu’il n’y a pas d’intermédiaire, donc c’est moins cher ».
Pour Ginette Féry, qui présentait les activités de ses deux fils de la jardinerie locale, « C’est une belle vitrine pour mettre en valeur l’entreprise familiale et montrer notre participation aux activités de la ville ».
Les animaux de la ferme, poules, canards…, étaient l’attraction des enfants et les stands associatifs en rapport avec la nature ont accueilli un nombreux public.
Autres héros de la journée, les moutons ! « C’est l’idée de l’écologie que nous avons à Méricourt et de l’importance que nous portons au développement durable. L’an dernier, la ville a fait l’acquisition de quatre moutons d’Ouessant qui broutent dans nos espaces verts d’un esprit naturel. Aujourd’hui, les enfants sont heureux de découvrir deux agneaux nés, il y a deux semaines » expliquait Gérald Bruneau, annonçant une troisième naissance de la veille.
Petits et grands ont eu l’agréable surprise d’assister à la tonte des moutons en direct et par un professionnel qui a expliqué chacun de ses gestes. Et avec quelques tracteurs des années 50/60 exposés sur la place, la nature a bien implanté sa fête en ville.

Rechercher


AGENDA