Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Regard sur les femmes de la grande guerre

Regard sur les femmes de la grande guerre

Des voix, des soupirs, des cris mais aussi des silences, des regards se sont portés sur les parcours de femmes durant la guerre 14/18, lors de la période d’occupation dans le Nord.
Dans le spectacle « Les petites oubliées de la grande guerre », Anne Cuvelier comédienne, Solo Gomez, chanteuse et comédienne et Nathalie Renard danseuse contemporaine ont eu envie de raconter autre chose que ce l’on pouvait enseigner dans les écoles ou lire dans les livres d‘histoire.
Comment s’était passée la guerre pour nos grands-mères, nos arrières grands-mères ?
« Nous avons passé beaucoup de temps aux archives départementales et aussi croisé avec des archives privées, des journaux de femmes » expliquait Anne Cuvelier avant d’entrer en scène.
Dans ce premier volet (1914/1916), quelques extraits sont tirés d’une lettre fleuve écrite par une dame de Tourcoing durant toute la guerre. « Son fils est sur le front et comme toute correspondance est interdite en zone occupée, du coup, elle écrit chaque jour pendant 4 ans pour acter chaque chose et dans l’espoir que son fils pourra, à l’issue de la guerre, lire tout ce qui s’est passé durant son absence ».
Le second volet de ce spectacle actuellement en préparation sera répété en décembre à La Gare. Et si cela peut paraître être un travail d’historien, « c’est aussi et surtout une riche expérience humaine pour recevoir ces textes et savoir comment les restituer » insistait encore Anne Cuvelier. Ce spectacle ne parle pas des héroïnes de guerre mais il met en lumière des personnes anonymes, des femmes et leur quotidien de la guerre. « On avait envie de leur rendre hommage tout simplement. Chacune avec nos disciplines et dans notre sensibilité ».

Rechercher


AGENDA