Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Près de 500 Seniors à table dans la bonne humeur

Près de 500 Seniors à table dans la bonne humeur

La municipalité a accueilli les retraités méricourtois autour de la table pour une belle journée de détente et d’amitié. Ce mercredi 10 avril, ils étaient près de 500 Seniors à avoir répondu à l’invitation pour le banquet annuel qui s’est déroulé à l’Espace Jules Ladoumègue.
Marianne Lenne, adjointe aux Seniors, dans son mot d’accueil, a rappelé le savoir vivre ensemble à Méricourt. La convivialité et le partage que les Méricourtois pourront poursuivre lors de l’envahissement du nouveau Centre social d’éducation populaire et de La Cantine tout juste inaugurés.
« Oui, on continue d’avancer, Méricourt reste tournée vers l’avenir. Avec nos collègues, on prend des engagements et on les tient » confiait ensuite Bernard Baude. Après le proche déménagement du centre social, le maire dévoilait que le Centre Max Pol Fouchet accueillerait l’école de musique et l’harmonie municipale.
Revenant sur l’inauguration de ce bâtiment hors-norme qui abrite La Cantine et le Centre Social, de nombreuses personnalités (Etat, Région, Département…) présentes, témoignaient de l’importance du projet. « Et ce n’est pas se vanter de dire que nous sommes pris en exemple sur le fait qu’on ne fait pas de bruit mais que ça avance. Et je pense que Méricourt continue de se transformer et ça nous donne envie de poursuivre » insistait Bernard Baude. « Et on n’oublie jamais ce devoir que nous avons pour la nouvelle génération qui va nous suivre et on n’oublie jamais tout ce que l’on vous doit à vous, les Anciens, parce que le sillon a été tracé et il faut simplement qu’on l’emprunte. Nous sommes dans vos pas ».
Une mission agréable revenait ensuite aux élus qui ont mis à l’honneur les doyens de l’assemblée. Des fleurs ont été offertes à Andréa Zub, 95 printemps et Serge Vauthier, 91 ans.
La journée, ouverte par la classe d’orchestre de l’école de musique, s’est poursuivie sur le répertoire de l’orchestre Jerzy Mak. Le repas, servi par le personnel municipal, était donc agrémenté de tubes récents comme de chansons rappelant la jeunesse de nos Anciens qui n’ont pas hésité à se défouler sur la piste de danse.
Tous les invités ont aussi apprécié les démonstrations surprises de Manuella et Maxime sur des danses latines (Rumba, Jive et Bahata) ou de danses "standard" (Quick step, Tango et Valse Anglaise). Le couple de danseurs anime aussi sa nouvelle association « Plaisir 2 danse » pour apprendre la danse de salon, chaque mardi de 19h00 à 20h30 à la salle Aimé Lambert.
- Publié le 12/04/2019