Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Premières Folkofolies

Premières Folkofolies

Pour terminer l’année 2014, le groupe local de folklore polonais Kapela Wiosna avait donné un nouveau rendez-vous au public amateur de découvertes musicales et culinaires. Après un premier bal folk à succès l’année passée, la présidente du groupe, Aline Budyck, et son équipe cherchaient à remettre le couvert et innover une nouvelle formule.
En décembre dernier, la salle des fêtes Jean Vilar affichait complet pour les nouvelles Folkofolies. Un premier rendez-vous qui en appellera certainement d’autres au regard du public conquis par la soirée ouverte aux styles musicaux internationaux.
« Cette seconde édition, mais la première pour les folkofolies, a permis d’accueillir d’autres groupes et d’autres styles musicaux. Nous avons réussir à remplir la salle et aussi la piste de danse puisque les gens accrochent à ces musiques et cultures différentes » expliquait Stéphen Budyck, directeur artistique de Kapela Wiosna
Trois groupes assuraient le programme de la soirée. Le premier, Janosik de Carvin proposait de la musique des Carpates, de la musique Tchèque, Slovaque, du sud de la Pologne, Hongrie, Bulgarie et Roumanie. « Le second, Dicopspelemannslag, est un groupe lillois qui promulgue la musique scandinave. Ils ont interprété des titres de Norvège et de Suède avec la particularité de jouer d’un instrument que l’on connait peu ici en France, le nyckelharpa, une sorte de vielle à roue ».
Après avoir assuré l’accueil musical du public, la dizaine de musiciens de l’association Kapela Wiosna fondée en 1996, a maintenu l’ambiance chez les danseurs entre le passage des groupes.
Enfin, M’Zef, groupe belge très connu pour animer les bals folk a terminé la soirée. Déjà de l’aventure l’année passée, le groupe était de nouveau sur la scène méricourtoise pour interpréter de nombreuses musiques de l’Irlande à l’Italie en passant par la Bretagne etc.
L’objectif était bien de faire découvrir d’autres cultures, d’attirer le public sur la piste pour leur apprendre à danser. Le défi a été réussi tout comme celui de déguster quelques spécialités polonaises. Et ce soir là, au menu, c’était piroglis (raviolis polonais) au chou, viande ou mélange de pomme de terre et fromage ainsi que des pâtisseries (makocz, placek, beignets…). Un vrai régal pour tous, que ce soit sur la piste ou dans l’assiette.
« Folkofolies, c’est un nom qui reviendra chaque année avec des programmations et des spécialités culinaires diverses. Nous resterons sur trois groupes pour une soirée. En projet pour 2015, musiques médiévales, modernisées dans le style de M’zef et musiques grecques avec la célèbre danse populaire du sirtaki ».
A suivre !

Rechercher


AGENDA