Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Premier et beau marché de Noël avec "Bien vivre dans sa cité"

Premier et beau marché de Noël avec "Bien vivre dans sa cité"

L’association « Bien vivre dans sa cité » ne manque pas de dynamisme au regard des activités qu’elle mène au cœur de la cité des cheminots depuis maintenant quatre années. Avec pour objectif premier d’aider les habitants de la cité, les responsables sont les principaux relais entre les locataires et le bailleur ICF pour relever les interrogations, diffuser l’information (notamment sur les prochains travaux de rénovation concernant l’ensemble de la cité) et soumettre les attentes des riverains.
Mais la vocation de « Bien vivre dans sa cité », comme son nom l’indique, c’est aussi d’animer le quartier, de permettre aux habitants de se rencontrer, de rompre l’isolement qui pourrait s’installer chez les personnes plus âgées.
Et de côté-là, le président Marcel Verschelde et son équipe de bénévoles affichent une certaine volonté à faire bouger les habitants. Après une programmation intense en activités proposée au service de la population de la cité et même au-delà, puisque l’association a travaillé en partenariat avec d’autres sociétés locales lors de marchés aux puces, sorties pêches, voyage dans l’Audomarois, soirées barbecues et fête des voisins, on pensait que l’année allait se terminer avec le réveillon de la Saint sylvestre qu’ils organisent à la salle Jean Vilar.
Et bien non ! L’association voulait encore surprendre en organisant, et avec le soutien du FPH (fonds de participation des habitants), son premier marché de Noël dans ses jardins au siège, 94 avenue de France. « A ma connaissance, nous n’avons pas de véritable marché de Noël à Méricourt, c’est pourquoi nous avons osé nous lancer » dévoile Marcel Verschelde. Et oser s’avère être le mot juste pour décrire ce président toujours prêt à aider son voisin et à se démener pour les autres. « Depuis l’exposition sur les 90 ans d’existence de la cité des cheminots, fin septembre, de plus en plus d’habitants de la cité s’intéressent à ce que l’on fait et commence à nous rejoindre. Aujourd’hui, nous sommes plus de 80 adhérents ».
L’association a d’ailleurs créé un nouvel atelier déco qui regroupe actuellement une petite dizaine de personnes. Essentiellement des femmes pour l’instant, car c’est ouvert à tous, les lundis et vendredis après-midi de 14h00 à 16h00. « Pour cette fin d’année, nous avons travaillé sur des sujets de déco de Noël » révèlent Nicole, Sylvie et Aurélie qui tiennent le stand sur le marché. « Pour 2014, nous avons d’autres idées. Le prochain thème sera Pâques pour avril, la fête des mères en mai etc. ». Des travaux réalisés avec des matériaux de récupération et dont les bénéfices de la vente iront au profit des enfants. « Nous avons tous des enfants ou des petits enfants. Alors nous avons décidé d’en faire don à l’école Courty-Guy de la cité pour cette première année et après ce sera pour une autre école et ainsi de suite au fil des années » précise Nicole.
Vendredi, samedi et dimanche, la vente aura été fructueuse pour les bénévoles de l’atelier et les commerçants qui avaient installés leurs étals sous les tonnelles prêtées gracieusement par la ville. Et comme Marcel Verschelde est un adepte de la perfection, après avoir monté les structures, aidés par les gros bras bénévoles de son équipe comme il aime à le préciser, l’idée d’y adapter un chauffage à air pulsé pour faire face au froid qui s’était invité, aura été appréciée par tous. En présence du Père Noël, l’association avait aussi prévu des surprises pour tous les enfants, qu’ils soient de l’association ou simplement visiteurs d’un jour.
Un grand coup de chapeau a été donné aux organisateurs par le maire Bernard Baude en premier, venu saluer avec quelques élus, le travail des bénévoles qui tonifie la vie associative locale.

Rechercher


AGENDA