Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Partager des temps de lecture avec les enfants

Partager des temps de lecture avec les enfants

C’est sur un mode convivial qu’ont été mis en place, avec les enseignants, la médiathèque La Gare et l’association Lis avec moi, des cafés-lectures pour les parents d’enfants scolarisés en maternelle.

Dans une classe de petits de l’école Pauline Kergomard, Marie-Françoise Ten, lectrice pour Lis avec moi de l’association La sauvegarde du Nord, lit plusieurs albums pour les bambins, mais aussi les parents invités à rester découvrir la lecture à voix haute. L’occasion pour les mamans présentes (c’est ouvert aussi aux papas et aux grands-parents) de voir le livre autrement et d’observer comment chacun peut se l’approprier à sa manière.
« On fonctionne avec l’idée de sensibiliser les parents sur l’importance du livre auprès des tout-petits et dans un même temps d’essayer de trouver des personnes prêtes à s’investir comme parents-lecteurs dans les écoles » explique Marie-Françoise Ten. « Ces cafés-lectures, c’est aussi pour leur montrer que c’est quelque chose de très simple, d’abordable et qu’on peut passer un bon moment autour des livres et des histoires avec les enfants ».
Les enfants sont convaincus, ils adorent les livres. C’est souvent les parents qu’il faut convaincre. Alors pour leur demander de s’investir, Marie-Françoise lit pour eux et leur donne du plaisir à écouter. « Et si les parents prennent plaisir, ils vont avoir envie à leur tour de transmettre aux enfants ».
L’objectif est basé sur l’éveil de la lecture. Avec le réseau parents-lecteur, ce sont 25 mamans, dont deux papas et quelques mamies, qui se sont investis dans le projet sur quatre écoles maternelles et quatre élémentaires (CP et CE1). « Toujours avec ce même objectif de partager des histoires avec les enfants » poursuit Valérie Debarge, médiatrice du livre à la médiathèque de La Gare. « C’est la 4e année qu’on propose des cafés-lectures pour faire découvrir l’action aux parents et essayer de leur faire intégrer le réseau ». Devenir parent lecteur demande de s’investir au minimum une heure par semaine. L’équipe de la médiathèque met à disposition un fonds de livres pour permettre ces lectures et se tient à disposition des parents pour les guider dans le choix des albums.
« On dit que pour les petits, il faut des histoires très courtes. Or, j’ai lu des histoires très longues et ils sont rentrés dedans, peut-être même plus que dans des récits courts. Le petit, il est bercé par le langage des mots, la musicalité des textes. Du coup, dans un long récit, dans une belle histoire, on l’emmène. On lui laisse le temps d’entrer dans cette histoire, de s’installer. Les enfants, vous allez les emmener si vous, vous vous faites plaisir » fait ensuite remarquer Marie-Françoise Ten autour d’un café pris avec les parents qui s’avèrent motivés par l’action proposée. « C’est bien et cela permet dans un même temps de découvrir la classe. Finalement, cela paraît abordable à partir du moment où l’on étudie son livre. Il faut le lire, comprendre son contenu avant, pour pouvoir faire passer le message aux enfants. En plus, il y aura une formation et cela m’intéresse de m’investir dans ce projet de lecture » termine la maman de Timéo.

- Stage pour les parents lecteurs : le mardi 4 février avec le comédien Henri Lavie pour un travail sur la voix, la respiration etc. Et le mardi 18 février avec Marie-Françoise Ten pour évoquer les enjeux et les pratiques de la lecture à voix haute. Renseignements à la médiathèque de l’Espace culturel et public La Gare au 03 91 83 14 85.

Rechercher


AGENDA