Accueil du site > 2. Méricourt Pratique > Restaurant scolaire central et centre d’éducation populaire > Mobiliser et sensibiliser à l’environnement

Mobiliser et sensibiliser à l’environnement

La venue du printemps était l’occasion de renouer avec la semaine du Développement Durable. Chaque année, la ville et son service espaces verts propose diverses activités pour en faire un temps fort écologique et citoyen.
Débutée depuis une dizaine d’années, la semaine du développement durable se voulait de faire prendre conscience de l’importance du tri, du recyclage pour un mieux vivre. Aujourd’hui, l’action se poursuit avec des nouveautés. Il fallait replanter sur le territoire communal des arbres en créant des poumons verts pour la ville. En rapport avec les futurs restaurant municipal et épicerie de la solidarité, il avait alors été décidé de planter des fruitiers. « Durant l’hiver 2016/2017, nous avons donc planté 800 arbres à fruits. Ce qui nous a permis cette année d’organiser pour la première fois une taille d’arbres fruitiers » explique Gérald Bruneau, responsable environnement. « La nouveauté était de la faire avec les Méricourtois, d’une part, pour qu’ils apprennent à tailler leurs propres arbres mais aussi pour qu’ils s’approprient ces vergers que nous avons plantés et dans l’avenir faire vivre ces lieux où la population pourrait venir se servir en pommes, poires etc. ».
Un premier atelier qui, dans les années à venir car les arbres sont encore un peu jeunes, pourrait s’ouvrir sur des animations de pressage et de cuisine pour travailler les fruits.
Pour rester dans la tradition, 45 tonnes de compost ont été mis à disposition des jardiniers méricourtois sur le parking du Parc entreprises de la Gohelle. Le fruit de la collecte de déchets verts sur l’année précédente et restitué à la ville.
Si la semaine a offert une belle balade en deux-roues pour redécouvrir sa ville différemment, elle a aussi permis de renouer avec l’action de nettoyage de quartier « pour refaire prendre conscience aux citoyens de l’importance d’avoir une ville propre » insistait Gérald Bruneau en rappelant aussi que la municipalité s’était engagée dans l’éco-paturage en faisant l’acquisition l’année passée de quatre moutons noirs d’Ouessant qui assurent une hauteur de coupe régulière dans les terrains difficiles d’accès aux tondeuses. Et une belle petite surprise attendait le responsable de l’environnement ce lundi matin sur une parcelle de la résidence Mandela, en constatant la naissance de deux agneaux. Les mères se portent bien et continuent de brouter consciencieusement l’herbe.
- Prochain rendez-vous avec l’environnement, le samedi 21 avril place Jean Jaurès pour la fête de la nature. De 9h00 à 17h00, 6e marché aux fleurs (fleuristes, horticulteurs, motocultures…), mini ferme, exposition de tracteurs anciens, démonstration de tonte de moutons ainsi que de multiples animations musicales, jeux, restauration autour de stands associatifs.
- Publié le 10/04/2018

Rechercher