Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Mercredi, c’est sport, un point c’est tout

Mercredi, c’est sport, un point c’est tout

« Mercredi, c’est sport » le spectacle présenté par la compagnie Méli-mélo collait bien au programme de l’opération sport et culture sur le thème : La culture physique, oui… mais pas que !
Zouz est contraint par sa mère de pratiquer une activité sportive pour soulager quelques kilos superflus. Mais le petit garçon n’aime pas le sport et sa maman ne veut rien entendre. Mercredi prochain il ira au foot et s’il n’aime pas, elle l’inscrira au handball, à la gym ou la boxe… De toute façon, mercredi c’est sport.
Le spectacle est tiré de l’ouvrage de Thomas Gornet. « Lorsqu’on a lu ce roman, ça été un gros coup de cœur. Nous avions avait déjà monté une première lecture en mouvement à partir d’un texte qui s’appelle La princesse qui n’aimait pas les princes et nous avions envie de faire une lecture pour les plus grands. Cela nous est venu naturellement de choisir ce texte qu’on aimait beaucoup » explique Caroline Guyot qui, avec Tania Malaquin, interprète le spectacle mis en scène par Sébastien Peyre.
« Mercredi c’est sport vient d’être adapté pour le théâtre. Lorsque je l’ai écrit, je ne l’avais pas écrit pour cela, mais la compagnie Méli-mélo avait envie de porter mon roman à la scène. Les deux comédiennes ont choisi de proposer une lecture en mouvement. Elles lisent et c’est très bien mis en scène, bien réglé. Elles ont choisi de garder le rapport au livre qui est constamment rappelé sur scène par le décor comme ce fauteuil qui s’ouvre et se ferme, qui se déplie comme un livre » remarque Thomas Gornet, auteur de romans jeunesse qui découvrait la pièce pour la première fois. « J’ai redécouvert ce livre que j’ai écrit il y a 5 ans. Je voulais écrire un livre drôle et je trouve que le spectacle est assez drôle. C’est réussi ».
L’auteur voulait mettre en avant la relation entre les adultes et les enfants. « J’ai cherché une situation dans laquelle la mère met du temps à se rendre compte et à comprendre qu’elle se trompe ».

Rechercher


AGENDA