Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Médériales au son du « Tchi-Tchi de la différence »

Médériales au son du « Tchi-Tchi de la différence »

« Dans le Tchi Tchi de la différence. N’aie pas peur de saisir cette chance. Echappe à l’indifférence. Tu verras, ah, on se sent bien ». Sur un air latino, les Méricourtois ont repris en chœur ce refrain pour mettre leurs différences en harmonie.
Le maire, Bernard Baude souhaitait que les habitants jouent de la musique ensemble. « Des basketteurs aux bénévoles des associations caritatives, tout le monde devait faire de la musique. C’était le défi à relever » explique Jean-Pierre Liétard de la Compagnie du Tire-Laine. Avec tous les volontaires, la base rythmique a été créée et l’orchestre Le global a fait le reste.
Cette 19e édition, tombant sous le coup de la fête de la musique, cette dernière ne pouvait être qu’un bon vecteur pour diffuser le message. « Tous différents, nous sommes beaucoup plus riches quand on est tous ensemble », des valeurs rappelées en chanson par le public en plein cœur de la fête.
Et si en ce 21 juin, la température n’était pas franchement au rendez-vous, les Méricourtois ont, comme ils en ont l’habitude, apporté leur chaleur humaine au regard de la bonne ambiance au sein des stands de jeux, dégustations et restaurations des associations locales.
« C’est devenu un rendez-vous habituel où je passe un bon moment avec des amis. Ce qui m’attire, c’est la musique, les rencontres avec les associations. Et tous les bénéfices vont au profit des enfants en difficulté. Pour leur permettre de partir en vacances et faire des sorties. C’est très important de pouvoir penser à eux » souligne Sarah, Méricourtoise depuis 8 ans et qui ne rate jamais les Médériales. « Aujourd’hui, j’ai vendu des crêpes pour l’association Parents enfants famille, écouter de la musique et fait des rencontres agréables ».
Sur le site, un mur de photos représentant quelque 603 portraits d’habitants, témoignait des premiers soutiens de la population pour le projet d’un restaurant municipal et d’un centre social d’éducation populaire sur l’écoquartier.
Pour terminer la journée et avant le bal de clôture animé par l’orchestre Le Global, Thierry Lorent, d’Annibal et ses éléphants, a fait une apparition pour annoncer les Médériales 2016 qui auront pour thématique : « Choisis ta chaise et prend ta place ». Chacun pourra choisir sa place dans le quartier, dans la vie, dans la ville… D’ores et déjà, il faut récupérer de vieilles chaises (à rapporter au centre social Max Pol Fouchet) afin de les relooker dans l’année qui vient.

Rechercher


AGENDA