Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Maudite soit la guerre pour le mois du livre

Maudite soit la guerre pour le mois du livre

A chaque début de printemps, le mois du livre s’avère être un temps fort de l’année à la médiathèque. L’objectif est de mettre en valeur la production littéraire autour d’un thème qui sera, en raison du centenaire du début du premier conflit mondial, « Maudite soit la guerre ». Expositions, rencontres, ateliers, spectacles sont au programme jusqu’au 18 avril.
La grande nouveauté de cette 29e édition réside en un partenariat entre les médiathèques d’Avion, Sallaumines et Méricourt pour cet événement qui s’associe aux actions du réseau de lecture publique.
« L’idée, c’est de proposer, à travers un thème qui est quand même suffisamment universel comme la première guerre mondiale, des classiques comme Barbusse, mais également des auteurs de littérature jeunesse car ce thème est très présent dans cette littérature » précise Cyril Titz, directeur de la médiathèque.
Le mois du livre permettra de promouvoir des ouvrages, des albums pour la jeunesse mais également des documentaires adultes et des romans, à l’image du prix Goncourt 2013 « Au revoir là haut » et qui se passe au cours de la première guerre mondiale.
Du 1er au 19 avril, la galerie de l’espace culturel La Gare accueillera une exposition de François Boucq, auteur de BD qui a illustré Le feu d’Henri Barbusse. « Vingt-quatre aquarelles originales seront exposées ainsi que L’écho des tranchées prêtée par le Conseil général et qui va mettre en avant la présence de la première guerre mondiale à travers la bande dessinée. » ajoute Cyril Titz.
Un temps fort réunira les trois villes partenaires pour le vernissage de l’exposition Le feu de François Boucq, le 11 avril 18h30 à La Gare. Ce même jour, Performance poétique de Thomas Suel « 1ww » sera jouée à 14h30 pour les collégiens et 19h30 en séance tout public.
Les 17 et 18 avril, la compagnie Mic Mac Théâtre proposera aux scolaires un spectacle tiré de l’album L’ennemi, et qui a été présenté au festival d’Avignon et plusieurs fois primé notamment en Belgique.
Les 2,9 et 16 avril, s’ouvriront des ateliers de création de poupées Nénette et Rintintin pour les enfants. « Ces poupées étaient en fait des gris-gris que fabriquaient les enfants à partir de boules de laine pendant la première guerre mondiale et qui étaient remises aux soldats comme porte-bonheur durant le conflit ».
Au programme également des rencontres avec des auteurs, tel Yves Pinguilli qui a beaucoup travaillé autour de la première guerre mondiale et qui rencontrera des scolaires. PEF, auteur-illustrateur sera aussi présent le 17 mai, « pour la sortie officielle de son premier livre adulte Ma guerre de 100 ans avec comme point de départ son grand-père qui est mort pendant la première guerre mondiale ».
Enfin pour clore ce mois du livre, le travail deux classes de CM2 (Ecoles Pasteur et Saint-Exupery) réalisé avec Nathalie et Alexis Ferrier sera mis en valeur et le film « 1917, adieu la vie, adieu l’amour » projeté au public.
- Renseignements au 03 91 83 14 85.

Rechercher


AGENDA