Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Les rencontres de la forme, sport-santé, pour les CP/CE1

Les rencontres de la forme, sport-santé, pour les CP/CE1

En cette fin d’année scolaire, un événement très intéressant a permis aux élèves de CP/CE1 de la circonscription d’Avion de faire un état des lieux de leur corps et d’évaluer leur niveau physique. Ils étaient plus de 550 élèves à être venus à l’espace sportif Jules Ladoumègue pour participer aux rencontres de la forme.
« C’est le quatrième événement que nous menons sur les villes de la CommunAupôle de Lens-Liévin (soit plus de 3000 élèves) avec pour objectif d’évaluer la forme physique des élèves grâce au test Diagnoform » informait Hervé Ovigneur de l’Institut des rencontres de la forme qui a pour objectif d’accompagner les populations sur les chemins de la forme et du bien être.
Cinq ateliers (endurance, force, vitesse, souplesse et coordination), encadrés par des professionnels du sport et de la santé, proposaient d’évaluer les différentes qualités physiques. « Des ateliers adaptés à leur âge. Ici ce sont des petits (5/6 ans) de CP/CE1 donc il faut les accompagner. Ensuite, chaque enfant reçoit un diplôme qui explique ses meilleures qualités physiques. Cela nous permet d’aborder le sport, l’équilibre alimentaire, le sommeil afin que chacun puisse avoir un mode de vie sain pour bien grandir ».
En parallèle, des fiches plus précises, destinées aux enseignants, leur permettent éventuellement de retravailler avec les enfants sur des petits soucis de motricité et autres ou au contraire de mettre en avant des qualités physiques intéressantes avec pour objectif de sensibiliser les jeunes à pratiquer une activité sportive avec une bonne hygiène alimentaire.
Les résultats forment une base de données et apportent une vision du niveau de forme des enfants du secteur. « Ces infos redescendront au niveau de l’éducation nationale, des conseillers pédagogiques, des infirmières scolaires qui en tireront des enseignements pour mettre en place, si nécessaire, des actions correctives ou d’amélioration ».
Après plus de 10 ans d’expérience pour diagnoform, ce sont plus de 160 000 personnes (enfants et adultes) qui se sont évaluées sur cet outil. « On commence à 5 ans en élémentaire afin d’avoir un point de départ pour pouvoir s’améliorer dans le temps. Si l’on refait un test en CM1 ou CM2, on pourra mesurer l’évolution de chacun, mais aussi du groupe » terminait Hervé Ovigneur qui a le sentiment que les messages de sensibilisation pour garder la forme sont de plus en plus entendus.
- Publié le 01/07/2016

Portfolio

Rechercher


AGENDA