Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Les enfants en chœur pour un projet ambitieux

Les enfants en chœur pour un projet ambitieux

Un parcours culturel ambitieux, tel est l’intitulé du projet d’école de la maternelle Suzanne Lanoy. Les 130 élèves travaillent le chant, un élément structurant la dimension artistique du projet qui leur permet d’apprécier l’harmonieuse alchimie entre la mélodie et la sonorité des mots.
« On voulait proposer un parcours différent et nouveau pour les enfants dans le domaine culturel. Alors nous avons contacté Laurent Lahaye, auteur compositeur de chansons pour enfants » explique Maryse Radondy, directrice de l’école, qui souhaitait que les enfants découvrent l’art autrement. « Travailler avec un artiste, présenter un spectacle dans une vraie salle (le 19 mai pour les parents) et enregistrer un cd, voilà un projet ambitieux pour les enfants ».
Les cinq classes ont travaillé avec leurs enseignants et ensemble, ils ont récolté les mots et construit des phrases. « A partir de ces textes, j’ai créé des mélodies. Ensuite, nous avons travaillé la chanson sur des bandes sons avant de passer à l’enregistrement » détaille Laurent Lahaye qui intervient avec toutes les sections. « J’écris les chansons en fonction de leur âge. Pour les petits, ce sont des chansons à répétition. Cela permet de faire travailler le souvenir immédiat en temps rythmique et mélodique parce qu’ils ont besoin de plus de repères et d’appuis ».
Avec les plus grands, chez qui la mémoire est beaucoup plus importante et la capacité de restitution meilleure, l’artiste a proposé des mélodies qui leur correspondent.
De formation psychomotricien, Laurent Lahaye travaille avec les enfants depuis une trentaine d’années. « Je sais comment aborder et leur demander un travail tout en restant dans l’ordre du plaisir. En fait, ce sont plus des pré-requis, parce qu’en termes de justesse rythmique ou mélodique, nous sommes encore dans les balbutiements. Mais tout ça va leur forger une expérience et une envie peut être de continuer ».
Les enfants utilisent donc leurs acquis en matière de vocabulaire et le transforment en quelque chose d’artistique tout en améliorant leur élocution, leur compréhension et leur écoute de l’autre. « On peut remarquer la concentration et l’attention des enfants et aussi leur acceptation de se fondre dans un groupe car ils sont appelés à vivre en société. Et chanter, comme le sport ou autre chose, c’est apprendre à vivre ensemble ».

Rechercher