Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Les collégiens ont planté l’arbre de la Paix

Les collégiens ont planté l’arbre de la Paix

Pour le centenaire de la première guerre mondiale, le Département du Pas-de-Calais a planté des chênes dans chaque établissement. Des arbres de la paix et de la fraternité pour commémorer l’armistice de 1918.
Jeudi matin, à trois jours du 11 novembre, la cérémonie s’est déroulée au sein du collège Henri Wallon. Une volonté de Catherine Bourgeois, principale, de son adjoint Damien Coulle et de l’équipe de direction d’y associer les 20 collégiens de Delmenhorst en Allemagne, séjournant actuellement sur la commune.
Avec leurs correspondants français germanistes de 4e et 3e, les élèves du Max-Planck Gymnasium ont lu un texte de Blaise Cendrars et un extrait du livre « A l’Ouest, rien de nouveau », l’un des ouvrages les plus forts dans la dénonciation de la monstruosité de la guerre.
Un événement préparé en amont par deux classes de 3e qui se rendront la semaine prochaine à l’Anneau de la mémoire, Notre Dame de Lorette et Vimy, dans le cadre de leur programme et de l’action menée avec le Conseil départemental et dirigée par Bernard Abramski.
Audrey Dautriche et Jean-Marc Tellier, conseillers départementaux, en présence du maire Bernard Baude, ont dévoilé la plaque gravée, en Français, en Anglais et en Allemand, de la mention « Arbre de la paix et de la fraternité 1918-2018, une Europe unie pour un monde fraternel ». La conseillère départementale de la circonscription a rappelé l’idée de célébrer la réconciliation entre les peuples dans un des départements français les plus meurtris par les combats de 14-18.
Un arbre qui sera aussi pour les collégiens, le symbole de la paix.
- Publié le 09/11/2018

Rechercher


AGENDA