Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > « Le lecteur est un héros » , derrière la palissade, une exposition

« Le lecteur est un héros » , derrière la palissade, une exposition

Pendant les deux années de travaux de construction de la médiathèque, trois palissades sont venues se créer autour du chantier. La première, intitulée « Le lecteur est un héros », avait été confiée aux membres du collectif médiathèque qui suivaient activement le projet depuis sa conception.
Face à l’abondance de textes et de photos émanant de ce premier atelier, l’idée fut lancée d’en réaliser une exposition qui voyagerait dans le département du Pas-de-Calais. Il était donc naturel que le vernissage de cette exposition ait lieu à l’espace culturel et public La Gare de Méricourt.
« Ce projet Palissades était un projet ambitieux de la municipalité avec les habitants et en partenariat avec la compagnie La pluie d’oiseaux. Un projet qui a permis de travailler autour de l’écriture, de la lecture, de l’image, du son . Et tout ça, regroupé sur trois palissades » rappelait Rose-Marie Julliard adjointe au développement de la vie culturelle. La première palissade a permis aux membres du collectif de s’exprimer au travers de l’écriture et de la photographie avec le soutien de Dominique Sampiero, écrivain et Patrick Devresse, photographe. « Au fil des rencontres et des découvertes, les gens se sont petit à petit dévoilés et il y a eu comme une explosion au niveau de cette palissade. Tous ces textes, on ne pouvait pas les laisser. Il fallait forcément faire quelque chose ».
Michel Lefranc, graphiste, a mis son talent à contribution pour créer cette exposition qui a reçu le soutien du Conseil général. « Le lecteur est un héros se décline sous quatorze magnifiques panneaux qui présentent un excellent rendu de ce qui s’est passé lors de cette période. C’est un beau début d’année 2013 pour la médiathèque avec ce super travail que vous avez réalisé, vous les habitants ».
Et de ces belles aventures où ils ont pris beaucoup de plaisir, les membres du collectif ont tenu à partager avec le public quelques derniers textes qu’ils avaient écrits. Comme celui de Marcel qui débutait ainsi : « Le lecteur est un héros, comment le dire autrement. Faut-il pour ça un micro, pour crier ouvertement. Que lire est nécessaire, pour forcer l’imaginaire… »
Quant à Gérard, il a le sentiment de s’être engagé dans une participation citoyenne. « Il faut rappeler toute cette démocratie participative qui s’est réalisée autour du projet de la médiathèque. Non seulement, nous avons participé au choix de l’endroit, mais aussi des architectes et de ceux qui ont réalisé le projet. Et le sentiment que j’ai aujourd’hui, c’est d’avoir vécu, avec les membres du collectif, quelque chose d’extraordinaire ».
- « Le lecteur est un héros », une exposition à découvrir à l’espace culturel et public La Gare jusqu’au 4 février.

Rechercher


AGENDA