Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > « La solidarité, elle existe », une des vérités des Médériales

« La solidarité, elle existe », une des vérités des Médériales

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire », cette citation de Jean Jaurès collait bien au thème de la 18e édition des Médériales « Vérité(s), j’écris ton nom ».
C’est d’ailleurs par un discours de ce même Jean Jaurès (interprété par Pierre Rogez) et la compagnie Quidam pour un extrait de leur spectacle créé avec les habitants que la fête a commencé. Une grande fête populaire qui existe grâce aux associations, de plus en plus nombreuses à se mobiliser et qui se sont associées au Secours populaire et aux Restos du cœur pour proposer un grand repas populaire.
Pendant ce temps, deux échassiers de la compagnie La Cuillère diffusaient des citations de Jaurès au hasard des tables. Les enfants entre la pêche miraculeuse, les bonbons et barbes à papa sautaient de joie dans les structures gonflables. La population était invitée à déclamer ses vérités par le biais d’un photomaton, d’un quiz et autres jeux rythmés par l’harmonie municipale, les Ch’tis accordéonnistes ou encore de la joyeuse troupe Dissident Chaber. Bref, de nombreux défis culturels, sportifs et humoristiques relevés avec aisance par les Méricourtois solidaires. Car l’idée de cette fête des Médériales, c’est de pouvoir apporter une aide à la fois aux enfants mais aussi aux familles tout au long de l’année. « Les bénéfices ne servent pas uniquement à faire partir des enfants en vacances. Ils permettent aussi d’aider des familles à construire leurs projets. À leur donner un petit coup de pouce pour les concrétiser » précise Olivier Lelieux adjoint à l’éducation populaire, à l’enfance et à la jeunesse. « Comme sur la fête, enfants et parents partagent des moments de loisirs ensemble. Et l’objectif c’est de permettre à ceux qui n’ont pas forcément les moyens de pouvoir tout simplement partir en vacances ».
Ce dimanche 22 Juin, le défi était largement relevé. Et s’il restait une dernière vérité à dire en fin de journée, c’était : « A Méricourt, la solidarité, elle existe ».

Rechercher


AGENDA