Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > « La rédaction et Matin brun », une lecture spectacle émotionnelle

« La rédaction et Matin brun », une lecture spectacle émotionnelle

La compagnie TDC a présenté une lecture spectacle, « La Rédaction et Matin brun », à l’espace culturel La Gare.
Au terme de sa résidence à la Mac de Sallaumines, la Compagnie TDC a présenté la création de lecture spectacle « la Rédaction » de Antonio Skamerta, mise en scène et adaptée par Dominique Surmais. Né au Chili en 1940, l’écrivain Antonio Skarmeta doit quitter son pays en 1973. En septembre 1973, au Chili, a lieu le coup d’état du général Pinochet. « La Rédaction » relate l’enfance confrontée au régime dictatorial et inventant sa propre forme de résistance. Avec « Matin brun » de Franck Pavloff, les deux lecteurs ont emmené le public dans un monde imaginaire et absurde où l’on doit se débarrasser des chiens et des chats qui ne sont pas bruns. Une fable contre l’indifférence et la passivité. Une manière drôle et percutante de montrer où peuvent conduire la peur, l’acceptation de tout, l’absence de révolte. En fin de lecture spectacle, les comédiens ont échangé avec le public. La semaine suivante, la Compagnie TDC a présenté une seconde lecture spectacle, mais cette fois-ci sur « Charlotte Delbo, N° 31 661 ». Ancienne secrétaire de Louis Jouvet, elle fut arrêtée à Paris et déportée à Auschwitz en 1943. Elle parle poésie, littérature et théâtre à ses compagnes de captivité. Elle fut l’une des 43 déportées parmi les 230 de son convoi à survivre. À son retour en France en 1945, survivante, elle continue son travail avec les mots et reconstitue le sort de ses camarades. « Pourquoi j’ai écrit sur Auschwitz ? Pour porter à la connaissance, pour porter à la conscience » expliquait-elle. Décédée en 1985, elle est l’auteur d’une œuvre dramaturgique et poétique reconnue.

Rechercher


AGENDA