Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > L’été des grands et nombreux travaux

L’été des grands et nombreux travaux

Les chantiers se multiplient en ville et les écoles bénéficient du gros des travaux pour profiter des périodes de vacances. Si chantiers rime avec été, juillet et août sont donc souvent l’occasion pour la Municipalité de réaliser des travaux par l’intermédiaire de la régie municipale ou d’entreprises. Et en ce moment, les grands travaux ne manquent pas.
Tout d’abord à l’école élémentaire Pierre et Marie Curie qui, fusionnant à la rentrée avec l’école Saint-Exupéry, se nommera Albert Jacquart. Un changement de nom de l’école acté au dernier conseil municipal. « Ceux qui me connaissent, savent bien évidemment que j’ai plutôt de l’admiration pour Pierre et Marie Curie. Mais cette dernière devenant la fusion de deux écoles, et en concertation avec des avis partagés, l’école Curie portera le nom d’Albert Jacquart » indiquait Bernard Baude. « C’est un contemporain, puisqu’il est mort au début du siècle, qui a posé pas mal de questions qui nous chagrinent aujourd’hui. Notamment sur le droit à la différence, la protection de la planète… C’est un généticien reconnu par tous ses pairs du milieu scientifique, un homme très engagé sur les questions de la paix, du logement… En donnant son nom, c’est aussi une façon de permettre à l’histoire de continuer en interrogeant le présent ».

Les écoles en première ligne

Ainsi de gros travaux sont engagés avec la réfection de l’ensemble des bâtiments, des salles de classes et des sanitaires.
« Toute l’aile qui servait à la restauration scolaire est retransformée en salles de classes par nos agents (électricité, maçonnerie, placage, peinture…). Ce qui veut dire que nous avons des compétences dans nos services. La mobilisation des entreprises est tout aussi importante en cette période estivale, il faut se répartir le travail pour qu’à la rentrée, cette belle et grande école ait un look moderne ».
Le bureau de direction va être agrandi avec une salle de réunion, le préau est maintenu, rhabillé, repeint avec une réfection complète des sanitaires pour les remettre aux normes (voir encadré ci-dessous), le parvis d’accueil des enfants agrandi et réaménagé ainsi que le parking des enseignants et l’éclairage de la cour rénové.
L’aménagement sur l’avenue Jeannette Prin va être revu pour inciter les automobilistes à ralentir.
Des travaux aussi dans l’ensemble des bâtiments municipaux, voire de franches rénovations de peintures dans les salles de classes.
Dans ce secteur, l’aménagement de la rue Robespierre avec un parking supplémentaire et l’aménagement des bacs et fleurissements s’achève.

Un nouveau terrain au Parc Létoquart

Les premiers coups de bulldozzer sont donnés au parc Léandre Létoquart dans le but de réaliser un tout nouveau terrain d’honneur en gazon synthétique (105 mètres x 68 mètres) avec un nouvel éclairage led pour favoriser les économies d’énergie. « C’est une première phase de travaux très impressionnants et en concertation avec le président du club de football et de sa direction, il a été souhaitable de le faire sur deux années pour être certain de toujours maintenir un terrain en activité » confirmait le Maire.
Cette première phase concernant le terrain d’honneur devrait être finalisée pour le début octobre et l’année prochaine, ce sera la rénovation du terrain synthétique existant avec aussi un nouvel éclairage led.

Assainissement, voirie, aménagements urbains…

La rue du 1er mai poursuit son important chantier. La première phase assainissement géré par la CALL se termine. Un chantier très complexe puisqu’il faut descendre à plus de 4 mètres de profondeur et laisser l’accès aux riverains en permanence. La Ville va prendre le relais en ce qui concerne la voirie et l’aménagement urbain de cette voie.
Vers l’impasse Pasteur, réaménagement total des trottoirs et créations de places de stationnement supplémentaires se réalisent.
Le programme d’entretien des voiries se poursuit avec des purges de chaussées sur une dizaine de rues de la commune. Des aménagements de parking (Kergomard, Semard) et de trottoirs rues des Ecoles, du 1er mai, du Ternois, Bové et avenue Jeannette prin sont réalisés.
La place Semard de la cité des cheminots va faire l’objet d’un profond lifting dans un réaménagement urbain et sécurisant avec la création d’espaces verts et la réfection de la chaussée en août
En ces mois de juillet et août, les travaux s’activent dans divers quartiers d’une ville effervescente.
- Publié le 19/07/2019

Le boss de la démolition : un robot

A l’école Curie, une réfection complète des sanitaires pour les remettre aux normes jusque l’assainissement est en cours. Une entreprise du secteur, EBTM, a en charge le gros œuvre.
De lourds travaux sont nécessaires pour réaliser ce chantier et l’entreprise n’a pas hésité à mobiliser son robot, le boss de la démolition. Cette bête mécanique, montée sur chenille et de petite largeur passe un peu partout et se contrôle via une console. Un engin télécommandé capable de détruire rapidement d’imposants blocs de béton comme ceux de la dalle des sanitaires de l’école.
Une fierté pour Patrice Chrétien, directeur de l’entreprise EBTM, seule entreprise au nord de Paris à détenir ce genre de robot. Equipé d’un marteau-piqueur, il fonctionne avec du 380 volts et donc pas de pollution sonore, ni gaz d’échappement.
« C’est une fierté de travailler avec des entreprises qui sont modernes. Pour ceux qui connaissent ce métier au marteau-piqueur, c’est un métier très difficile et là, les ouvriers sont aux commandes, donc de meilleures conditions de travail. Ce qui est pour nous, primordial » insistait Bernard Baude, mettant aussi en avant le minimum de nuisances et l’assurance d’un travail en toute sécurité dans le respect des normes européennes sur la protection de l’environnement.

Rechercher


AGENDA