Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > L’aménagement du quartier du 3/15 se poursuit

L’aménagement du quartier du 3/15 se poursuit

Depuis plus d’un an et de multiples réunions de concertation entre le collectif d’habitants et l’agence d’architecture paysagère d’Odile Guerrier, un schéma d’aménagement du quartier du 3/15 s’est dessiné.

Les habitants, le maire Bernard Baude et les élus, avec les responsables de l’agence en charge du projet, ont fait le tour de la cité afin de constater l’avancée des travaux. « Cette réunion est dans la continuité de la concertation avec les habitants. Ils ont été consultés en phase d’études du projet et maintenant on échange sur l’avancement du chantier » explique Edith Vercaemer, paysagiste. Après la mise en place d’un nouveau plan de circulation, un premier constat indique une baisse de la vitesse.
« Franchement c’est bien, la circulation a diminué même le soir, les gens roulent moins vite. Bon, faut prendre l’habitude mais c’est mieux » souligne Anne-Catherine habitant la rue de Dourges.
Côté stationnement, « le positif, c’est qu’il y a moins de gens qui se garent sur les trottoirs. Mais le négatif, c’est le manque de places » ajoute Laëtitia de la rue de l’Eglise. « Si une majorité respectent les sens interdits et ralentissent, d’autres ne respectent rien. Et pour aller plus vite, on fait une marche arrière ou on remonte carrément le sens interdit ». Mais là, il en ressort du civisme de chacun. « Et ce sera vraiment bien lorsque tout le monde respectera les panneaux installés » poursuit Robert qui réside au béguinage.
En terme de vitesse, une réelle amélioration est constatée même s’il reste quelques habitudes à prendre. « Sur le stationnement, nous avons exploité le maximum qui était disponible, donc la chaussée grâce aux voies placées en sens unique » répond la collaboratrice d’Odile Guerrier.
Le groupe se dirige ensuite vers le talus qui s’est ouvert côté de la voie SNCF avec des habitants satisfaits des aménagements réalisés qui vont se poursuivre par l’achèvement des cheminements béton, l’éclairage et l’engazonnement hydraulique.
Enfin, le dernier point portait sur l’aménagement de l’aire de jeux au cœur de la cité. Devant les pelleteuses au travail, Edith Vercaemer a brossé une perspective de l’espace qui accueillera des structures sportives pour les enfants, un terrain de jeux de ballons avec des buts en bois et sur l’espace central, un kiosque pour pouvoir organiser les fêtes de quartiers et autres avec une zone dégagée pour jouer à la pétanque, ainsi que du mobilier urbain pour s’asseoir et permettre de discuter et se rencontrer. « C’était une demande des habitants. Ce sera un lieu complétement ouvert avec un éclairage programmé. En fonction des conditions météo, tout devrait être terminé pour la fin de l’année ».
Bientôt, les gamins pourront donc s’amuser et s’épanouir en toute sécurité pour la plus grande joie des familles et des mamans présentes à la réunion où l’on remarque que de plus en plus de riverains s’intéressent au devenir de leur quartier. Ce qui fait le succès de ce collectif qui poursuit sa réflexion. « C’est un excellent travail collectif où l’on tient compte des avis des habitants qui vivent le quotidien de la cité, en connaissent les inconvénients et les choses à améliorer ».

Rechercher


AGENDA