Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Jocelyne et Jacques Klausa couronnés d’or

Jocelyne et Jacques Klausa couronnés d’or

Le 13 février 1965, Jocelyne Fréville et Jacques Klausa s’unissaient. Cinquante années plus tard, le couple se présentait à l’Hôtel de Ville de Méricourt pour célébrer ses noces d’or. Un demi siècle d’amour le jour de la Saint-Valentin.

Et l’émotion était bien présente en ce jour anniversaire. « C’est comme un deuxième mariage » dira Jocelyne Klausa, née Fréville le 1er Juillet 1946 à Sallaumines. De famille modeste avec un papa qui était mineur, elle a quitté l’école à 14 ans après son certificat d’étude en poche. « Je suis ensuite entrée en école ménagère pour deux ans avant d’avoir un emploi en maison de confection sur Lille » confiait Jocelyne. Emploi qu’elle occupe jusque la naissance de son premier enfant. « Vous allez ensuite exercer le plus beau métier du monde, celui de maman à plein temps » dévoilera aussitôt Marianne Lenne, adjointe aux seniors.
Jacques Klausa est quant à lui, né le 18 Février 1941 à Sallaumines. Son père était également mineur et très jeune, dès 14 ans, il devient galibot à la Fosse 13 à Sallaumines. Un an plus tard il change de métier pour devenir plâtrier. Une expérience d’une année avant que Jacques ne décide de repartir travailler à la fosse 4/5 Sud et la fosse 3 de Méricourt comme mineur de fonds. Dur métier qu’il a exercé durant 30 ans et qui lui valent d’être titulaire des médailles du travail de bronze et d’argent. Et contrairement aux mineurs, Jacques ne connaît pas de problèmes de silicose. « J’ai des poumons en béton » confiait-il.
C’est alors que l’adjointe revenait sur leur première rencontre. « A la ducasse de Sallaumines en 1962 » se rappellent-ils. Jocelyne avait à l’époque 16 ans. Jacques l’avait déjà repérée car ils habitaient le même quartier. « Et le copain de Jacques était le frère de la meilleure amie de Jocelyne. Mais c’est une histoire de bonbons qui a tout déclenché. Et c’est comme ça que tout a commencé ».
Trois années plus tard, le 13 février 1965, Jocelyne et Jacques décident de sceller leur amour. De leur union naîtra Philippe en 1965, Dominique en 1968, Séverine en 1972 et Sandrine en 1973. Depuis la famille s’est agrandie avec 10 petits-enfants. Une famille qui les comble de bonheur.

Portfolio

Rechercher


AGENDA