Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Jobs d’été, c’est parti !

Jobs d’été, c’est parti !

Financer leurs études, passer le BAFA, payer son permis de conduire…, ce sont là, quelques exemples parmi les nombreux projets qui motivent les jeunes à travailler pendant leurs vacances. Depuis six ans, la ville propose des jobs d’été qui font leur bonheur.
La période estivale bat son plein et les jeunes sont au travail, principalement dans les métiers de l’animation par le biais des centres de loisirs et des colos, mais pas seulement, car les jobs d’été attirent aussi la jeunesse.
Après avoir postulé à la mairie (lettre de motivation et CV adressés à Monsieur le maire) et été reçu ensuite en entretien, vingt-huit candidatures ont été retenues. La moitié ont commencé dès ce 22 juillet. « On a voulu diversifier dans les domaines du secrétariat, de l’accueil, de la culture ainsi que sur des postes plus techniques comme la peinture » explique Salah Brik, responsable de la Maison des Jeunes et chargé du développement de l’activité des 16/25 ans.
Ce premier groupe occupe les fonctions de factotum (1), hôtesse d’accueil (1) et en travaux de peinture (12). « Pour une majorité, c’est une première expérience et on les initie sur les contrats, leurs droits, leurs obligations, la ponctualité, la cohésion d’équipe, le respect. C’est pour eux un premier pas dans le monde du travail ».
Les conditions requises pour postuler, c’est d’être Méricourtois, âgé entre 17 et 22 ans, ne pas être titulaire du BAFA (sinon c’est une orientation vers les centres de loisirs). « Et on essaie de créer une mixité garçons/filles. Tous les niveaux sont les bienvenus » poursuit Salah.
Ce dispositif offre aux jeunes de Méricourt une première expérience professionnelle tout en leur permettant de financer un projet qu’ils ont au fond d’eux même.
Des plannings sur les deux semaines et des horaires sont établis. Ce premier groupe contribue aux travaux municipaux 35 heures par semaine (rémunérés sur la base du Smic) et les agents municipaux, qui les encadrent, leur apportent un certain savoir-faire pour enrichir cette expérience professionnelle.
Au programme de cette première session, des travaux de peinture pour redonner un coup de jeune à la façade du bâtiment accueillant le club Les Débrouillards et pour l’entretien des portiques d’entrée de parking et des barrières du mobilier urbain.
« C’est aussi l’occasion pour le service jeunesse, en partenariat avec la mission locale, de leur transmettre tous les dispositifs (coup de pouce au permis, le Sac Ados pour partir en vacances…) dont ils peuvent bénéficier. Cela permet de les orienter. Et nous accueillons aussi des jeunes aux parcours diversifiés. Nous avons une jeune qui va partir sur Lille pour poursuivre des études en psychologie, un autre carrossier, ou encore un qui veut travailler dans la filière sportive… » conclut Salah.
Alors si vous les croisez actuellement dans les rues de Méricourt, avec leur gilet orange, ce sont les jeunes qui bénéficient de l’opération Jobs d’été 2019. Un nouveau groupe de quatorze jeunes prendra la relève en août.
- Publié le 23/07/2019

Rechercher


AGENDA