Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Jacques Chérigié partage passion et idées dans ses toiles

Jacques Chérigié partage passion et idées dans ses toiles

Le centre d’éducation populaire Max Pol Fouchet ouvre régulièrement ses portes aux artistes pour exposer leurs œuvres. Actuellement, Jacques Chérigié y présente une vingtaine de toiles.
Présent lors du vernissage, Jacques Chérigié avouait que les deux tiers de ses peintures présentées sont des peintures engagées. « Je transmet un message, je pose des questions contre la violence, contre la guerre qui devient banale lorsque l’on regarde la télé ou qu’on lit le journal. On assiste à des massacres, des génocides » déclarait l’artiste engagé dans ce type de peinture. En revanche, si l’autre partie de ses œuvres laisse une place à la rêverie où par exemple on se retrouve sur une plage de Belgique où l’on regarde le bateau qui part vers l’Angleterre, la majorité de son travail reste une peinture engagée.
Prof d’arts plastiques au lycée Pasteur, à l’école normale et ensuite à l’IUFM de Lille durant de nombreuses années, Jacques Chérigié, aujourd’hui en retraite, a, de par son métier, une certaine pratique picturale tout en ayant une connaissance de l’histoire de l’art. « Ce qui explique que l’histoire de l’art réapparaît parfois dans ma peinture dans la mesure où j’utilise des citations des peintures des époques précédentes comme dans cette exposition où vous retrouvez David avec le combat des Romains et des Sabins et donc les petits enfants qui jouent dans les ruines, les femmes qui se lamentent ».
La peinture est pour l’artiste une passion et elle est aussi au cœur de sa création. « Même si je ne peins pas tous les jours, il m’arrive d’avoir une grande période sans prendre les pinceaux, mais quand je travaille, j’ai un plaisir à créer une toile et un plaisir à la montrer ». Et c’est ce que fait Jacques Chérigié en exposant jusqu’au 22 mai au centre Max Pol Fouchet. A découvrir absolument.

Portfolio

Rechercher


AGENDA