Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Intergénérationnel et culture pour les droits des enfants

Intergénérationnel et culture pour les droits des enfants

Pour la journée internationale des Droits de l’Enfant, les professionnels du Conseil général ont organisé un colloque ayant pour thème « Le développement du lien intergénérationnel et l’accès à la culture » sur le territoire de la CommunAupôle de Lens-Liévin.
L’espace culturel La Gare a été retenu pour organiser cette initiative et il faut reconnaitre qu’à Méricourt cette cause résonne particulièrement au travers de cette thématique Intergénérationnalité et culture.
Jean-Louis Hotte, directeur de la maison du département solidarité sur le territoire de la CALL a présenté le programme de cette journée des droits des enfants. Une journée dédiée à Jean-Michel Everaere, trop tôt disparu et qui s’est articulée autour de la pédagogie artistique dans l’éducation de l’enfant lors du colloque animé par Georges Boukoff, président du GRAC (Groupe de recherche arts et cultures) avec à ses côtés Yvan Druon, vice-président du Conseil général chargé de l’enfance, de la famille et de la prévention de la délinquance.
Un débat a permis de confronter, s’interroger et partager les avis et les idées sur la place des arts et de la culture dans l’éducation des enfants et l’évolution des rapports et des liens entre les générations. Au cours de la matinée, ont été présentées les actions culturelles mise en place sur le site du Louvre-Lens ainsi que les activités des jeunes volontaires qui s’engagent par équipe sur des actions de solidarité et de proximité dans le cadre de leur service civique à Unis-Cités. Des actions qui visent comme publics, des personnes âgées, porteuses de handicap et leurs familles, mais aussi des enfants des quartiers populaires ainsi que leurs parents.
En fin de matinée, le village des droits des enfants basé à l’espace Jules Ladoumègue pour toute la semaine, a été inauguré par le maire Bernard Baude qui a tiré un grand coup de chapeau à la centaine de bénévoles qui chaque année s’investit dans l’action. Des bénévoles de tous âges qui accueillent et rencontrent les enfants sur le village. Une belle preuve que le lien intergénérationnel est déjà bien tissé à Méricourt.

Rechercher


AGENDA