Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Ils ont fait un bout de chemin ensemble

Ils ont fait un bout de chemin ensemble

Pour la première semaine des vacances d’automne, les accueils collectifs de mineurs ont axé leur programme sur des activités intergénérationnelles.
« Cette première partie des vacances coïncidait avec la semaine nationale des personnes âgées et nous prolongeons le programme de la semaine bleue lancée par la municipalité par des initiatives partagées entre les enfants et les résidants de l’EHPAD et du foyer Henri Hotte » explique Piernella Skrzypczyk directrice du centre Mermoz.
A L’Orange Bleue, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes dirigé par Pierre Bara, le projet, c’est de s’ouvrir sur l’extérieur et d’aller vers l’échange intergénérationnel. Sollicitée par la ville pour mettre en place des activités avec les enfants, la structure a mené conjointement plusieurs actions sur la semaine.
Avec les enfants qui apportent leur rayon de soleil à l’EHPAD, le premier échange a permis d’organiser une promenade intergénération sur le chemin du Bossu liant l’établissement, le terril, le collège et l’espace sportif.
Dix-huit résidants, dont une majorité en fauteuils roulants, ont participé à cette ballade avec les enfants qui n’ont pas hésité à les promener, accompagnés par des professionnels de la santé et des membres du collectif « Et si on faisait un bout de chemin ensemble ». Dans le cadre du projet de maillage urbain mené par ce collectif, les enfants des accueils de loisirs sont associés à l’aménagement de ce chemin et avaient pour objectif de recueillir les avis et souhaits des résidants afin d’améliorer le visage du paysage urbain de ce chemin. « Le manque de lieux pour se reposer avec leurs familles lors des promenades est ressorti très vite. Sur le parcours, certains ont proposé des endroits où il serait judicieux d’installer des bancs, et de fleurir pour égayer » rapporte Piernella Skrzypczyk . « Ils n’ont pas beaucoup d’exigences en fait, mais ils demandent aussi à ce que soit réaménager certains endroits difficiles pour circuler en fauteuil roulant ». _ Des avis qui ont été mis en commun au moment de partager le goûter et avant de se quitter, avec beaucoup de difficultés pour les enfants qui seraient bien restés plus longtemps avec les aînés.
Une première rencontre chaleureuse qui en a amené d’autres durant cette semaine. « Sur le thème ‘’Maudite soit la guerre’’, les enfants ont réalisé une fresque avec les seniors qui ont raconté leurs souvenirs » évoque Majid Kenzi, directeur du centre des plus petits à Neveu. « Six résidants nous ont accompagnés lors de la sortie à la ferme pédagogique sur Wasquehal et pour boucler la semaine bleue et les centres, la fête de clôture aura lieu sur la place du village de l’EHPAD ». Encore une belle rencontre intergénérationnelle en perspective.

Rechercher


AGENDA