Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Foulées et Virades : un vent de solidarité a soufflé

Foulées et Virades : un vent de solidarité a soufflé

Coureurs, puciers et citoyens s’étaient donné rendez-vous le dimanche 27 Septembre pour les virades de l’espoir et apporter leur soutien à Vaincre la mucoviscidose. Si les foulées de l’avenir (voir ci-dessous) ont connu l’affluence, le beau temps a également contribué au succès du marché aux puces.
Environ 800 puciers avaient installé leurs étals en centre ville. « Nous avons eu une bonne participation sur tous les terrains » se réjouissait Marcel Humez, le président du comité départemental de lutte et de soutien contre la mucoviscidose. « La solidarité n’est pas un vain mot dans notre ville au regard de la forte mobilisation que nous constatons encore cette année ».
Juste avant le week-end, le président et son équipe de bénévoles avaient soutenus les jeunes Méricourtois (650 collégiens et 200 CM2 sur le cross du collège et 250 écoliers au stade du parc Létoquart) qui avaient chaussé leurs baskets pour donner du souffle à ceux qui en manquent. Et depuis 24 ans, avec son équipe, Marcel Humez se mobilise sans limite. Il connaît les progrès enregistrés pour lutter contre cette maladie génétique et sait qu’il reste encore à faire. « Mais on garde espoir d’aller demain à la guérison totale ». Pour cela, la recherche a toujours besoin de fonds et le président était heureux d’annoncer une première estimation pour cette virade 2015 avoisinant les 18 000 euros.

Près de 200 sportifs pour soutenir Vaincre la mucoviscidose

La 14e édition des foulées de l’avenir a tenu ses promesses avec près de 200 inscrits qui ont apporté leur soutien à la virade de l’espoir. Quatre courses sur un parcours nature près du terril et une randonnée pédestre ont animé la matinée.
Dans un premier temps, Thomas Loeuillieux du TC Liévin a bouclé les 6,5 km en 25’49’’. Deux tours plus tard, le Bullygeois, Olivier Florent licencié USL en terminait avec le 13 km en 50’31’’. « Très heureux d’être ici pour cette belle course qui me tient à cœur et d’être au rendez-vous de cet événement qui soutient l’association Vaincre la mucoviscidose » déclarait dans la foulée le vainqueur. « Mon but, c’était d’envoyer et d’assurer le spectacle et j’en profite pour saluer le courage de tous les autres coureurs. Je suis satisfait de mon chrono car c’est un très bon indicateur ici sur la fin de l’année ». Et pour le trailer qu’est Olivier Florent, « Ce parcours me réussit bien parce que je suis capable de relancer très vite et j’adore les parcours accidentés comme sur ces parties de terril, c’est vraiment extraordinaire. Un parcours très technique avec beaucoup de relances et qui permet largement de pouvoir s’exprimer ». Chez les jeunes, Alexis Bart s’est attribué le 3 km en 11’50’’ et Baptiste Flament le 1,5 km en 6’33’’.

Rechercher


AGENDA