Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Foulées de l’avenir : faible participation mais solidarité plus (...)

Foulées de l’avenir : faible participation mais solidarité plus forte

La 12e édition des foulées de l’avenir organisées au profit de la lutte contre la mucoviscidose dans le cadre des virades de l’espoir, n’aura pas attiré la foule des grands jours comme les années précédentes. Pas moins de sept rendez-vous du même genre organisés dans le secteur justifiaient certainement cette participation plus faible.
Mais dès 9h30, ils étaient tout de même 96 marcheurs à prendre le départ pour une randonnée de 10 kilomètres et dans la matinée, 73 coureurs à s’élancer sur les quatre épreuves du parcours nature tracé autour de l’espace sportif Ladoumègue et du terri Le Bossu. 6,5 km, voire 14 km pour les plus courageux étaient proposés par le service municipal des sport à la tête de l’organisation et 3 km ou 1,5 km pour les plus jeunes. A 10 heures, l’adjointe aux sports, Maryse Blaise donnait le départ simultané du 6,5 et du 14 km. Dès les premiers hectomètres, un groupe d’hommes forts sortait du lot pour prendre la tête de la course. Parmi eux, Stéphane Lenfant de Noyelles qui courait sur le 14 km. « J’ai fait les deux premières boucles avec ceux du 7 km. Ensuite, j’ai vu que j’avais de l’avance alors j’ai ralenti la cadence tout en contrôlant la fin de course » explique le vainqueur du 14 qui a apprécié le parcours. « J’ai des lacunes en côte, donc des difficultés et j’ai du mal à relancer. Donc pour moi, ce parcours est un bon entraînement ».
A l’arrivée du 7 km, Alain Loeuillieux de Courrières et habitué des foulées de l’avenir soulignait la qualité du tracé. « Un beau parcours comme tous les ans, j’aime bien le trail, et plus les années passent (devient vétéran dans trois mois), plus j’ai besoin des parcours nature comme ça où l’on regarde moins la montre et on se fait plaisir. J’ai un peu de sciatique qui fait encore mal, donc j’ai essayé le 6,5. J’ai gagné malgré une douleur au dos et je suis content d’avoir pu amener ma participation à cette course pour la bonne cause ».
Les jeunes aussi se sont élancés en fin de matinée sur ces foulées de la virade de l’espoir méricourtoise et à l’heure des récompenses, le président du comité départemental de lutte contre la mucoviscidose remerciait tous les participants et annonçait pour cette édition 2013 une première estimation s’élevant à 17 000 euros.

Rechercher


AGENDA