Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > « Fight to remember IV »

« Fight to remember IV »

C’est une soirée exceptionnelle que le Boxing Team de Méricourt et son président Jean-Georges Véjux ont organisé samedi 15 mars au soir. « Fight to remember IV » avec le sport à l’état pur pour une soiré empreinte d’émotion, de passion et de sensation.
Emotions maximales pour cette quatrième édition du gala donné à la mémoire de Rémi Kolski. « Nous avons mis tout en œuvre pour rendre un super hommage à Rémi , un ami décédé le 5 décembre 2009 lors d’un combat pour le téléthon. Et Fight to remember, c’est combattre pour se souvenir » rappelle Jean-Georges à la tête de l’organisation et qui attendait plus de 500 spectateurs.
Et ils sont venus à l’espace Jules Ladoumègue pour ce rendez-vous de sport pieds-poings. Kick-boxing, K’one, full-contact à l’affiche de la soirée qui proposait dix-huit combats. « Deux combats enfants en light-contact, douze combats amateurs et quatre professionnels. Ce soir des boxeurs viennent de toute la France. De Limoges, Caen, mais aussi de Belgique » soulignait Jean-Paul, speaker international en France, en Belgique, au Luxembourg. « Je présente cette soirée depuis sa création et chaque année, je me retrouve avant tout avec mes amis pour honorer la mémoire d’un ami disparu tragiquement ».
Sur le ring, en collaboration avec la fédération du Nord-Pas de Calais de full-contact, les arbitres qui ont bien connu Rémi, témoignaient aussi au cours de cette soirée, à la fois de leur impartialité, mais aussi d’une dextérité exemplaire.
Le président méricourtois attendait beaucoup de ses onze protégés qui montaient sur le ring ce soir là et il ne fut pas déçu puisqu’au final, huit d’entre eux obtenaient la victoire dont deux par KO. Il enregistrait aussi deux défaites et un abandon. « C’était une très bonne soirée même si des représentants de chez nous ont perdu. C’est ça la boxe et nous avons vu de magnifiques combats ».
Des combats explosifs avec le clou du spectacle en full-contact qui a opposé en seniors A 67 kg, le scorpion Morgan Fortrie de Wattreloos et Sterenn Doré du Boxing Team de Méricourt. Ce dernier l’a emporté aux points. Un trophée « Fight to remember » a été remis aux combattants pour le souvenir et la mémoire de Rémi.

Rechercher


AGENDA