Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Et si on faisait un bout de chemin ensemble ?

Et si on faisait un bout de chemin ensemble ?

Pour créer ou valoriser des itinéraires piétons sécurisés et agréables, un collectif composé d’habitants volontaires et d’autres tirés au sort, s’est mis en marche. Une nouvelle aventure citoyenne commence de nouveau avec les habitants.
« L’objectif de la ville, c’est de pouvoir, avec l’aide des méricourtois et dans le cadre de notre démarche de démocratie participative, mettre en place un maillage piéton sur la commune affirme Olivier Lelieux adjoint au maire. Le but, c’est de créer des chemins piétonniers qui permettront à la population de se déplacer en mode doux, soit à pied, en vélo, en roller, en trottinette, mais surtout en sécurité ».
Dans ce projet de maillage urbain de la ville, la volonté municipale c’est de rendre acteurs les habitants, comme Valérie qui a été tirée au sort pour faire partie du collectif. « Je trouve ce projet sympa. Moi-même ayant des enfants, je me suis dit que je pouvais apporter quelque chose pour leur sécurité et j’ai quelques idées à soumettre ». Ou encore Alain qui s’est inscrit spontanément au groupe de travail. « Ce projet est très important car c’est aussi assurer à chacun une nouvelle maîtrise du territoire. Effectivement, la commune est très étendue et beaucoup d’entre nous ne connaissons que notre quartier. Il faut essayer de rendre aux piétons, à ceux qui marchent, cette maîtrise du territoire ».
Le groupe s’est donc mis au travail et accompagné d’élus et de techniciens, il a commencé à arpenter la ville pour réfléchir à des itinéraires possibles pour permettre aux enfants de se rendre à l’école, à la cantine, dans un club sportif etc. Un maillage qui permettrait aussi de relier les établissements scolaires, les espaces publics et différents quartiers. Et pourquoi pas les connecter avec un lieu central qui pourrait être l’espace culturel et public La Gare.
« Ce travail avec les habitants va permettre de partir sur la pratique et le vécu des personnes sur ces modes de déplacements et de cibler les difficultés afin de pouvoir construire avec eux » précisait encore l’adjoint.
Un premier atelier de travail est programmé ce jeudi 25 avril à 17 heures (rendez-vous en mairie) avec une visite de terrain pointue sur le secteur du chemin du Bossu afin d’examiner les problèmes et les améliorations possibles sur cette liaison qui paraît intéressante pour les collégiens et pour les écoliers de Saint-Exupery, de Curie pour se rendre à La Gare. Un itinéraire qui offre donc de multiples possibilités et qui invite aussi à la balade. Les usagers et les riverains de ce secteur ont été conviés à cette visite pour partager leurs avis, leurs expériences, connaître leurs envies et surtout pour faire un bout de chemin ensemble.

Rechercher


AGENDA