Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Education à la sécurité routière pour les écoliers

Education à la sécurité routière pour les écoliers

A l’école Saint-Exupéry, dirigée par Cédric Wielgosz, le début du printemps marque pour la quatrième année consécutive une opération de prévention à la sécurité routière. Des exercices axés sur la bicyclette et le code de la route pour tous les élèves de l’établissement.
Ces ateliers sont animés dans le cadre l’attestation première d’éducation à la route (APER) par l’équipe éducative, en partenariat avec la municipalité et le soutien logistique de la communauté d’agglomération de Lens-Liévin (CALL).
« Un travail d’éducation à la sécurité routière pour les cycles 2 et 3, mené autour d’ateliers cyclos » explique Marie-Odile Ményhart enseignante en CP. Les cinq classes élémentaires, soit près de cent élèves, ont été concernées par cette opération à laquelle la ville a proposé un stand réparation. Deux agents des services techniques ont profité de cette journée pour procéder à une vérification des vélos des écoliers. Les organes de sécurité (freins, pneus, hauteurs de selle…) attiraient l’attention en premier lieu et donnaient matière à réparation si nécessaire. Des remises en état totalement gratuites car offertes par la municipalité. Une fois cette partie effectuée, casques vissés sur les têtes et par petits groupes, les écoliers s’aventuraient ensuite sur un parcours afin de tester leur équilibre en deux roues. « Tour à tour, nos élèves s’élancent sur le circuit qui comprend deux slaloms matérialisés par des plots, un exercice d’équilibre, un arrêt maîtrisé avant le passage sur une planche qui bascule. Une activité plus pointue au niveau de la motricité » admet l’enseignante avant de rappeler que le dernier atelier est axé la sécurité routière et sur la signalisation. « Les enfants apprennent à lire et à différencier les différents types de panneaux lors d’un travail de classe en amont. Aujourd’hui, nous sommes plus dans une mise en pratique sur un circuit tracé au sein même de l’école ».
Pour ce troisième atelier, l’équipe enseignante apprécie l’aide des parents qui s’investissent dans le projet en animant et surveillant le comportement des écoliers. Des parents qui n’ont pas hésité à passer leur agrément afin d’être en mesure d’accompagner les enfants lors des prochaines sorties. Six sont programmées à travers la campagne près de Méricourt pour les CE2, CM1 et CM2. « Ils sont plus à l’aise sur leurs vélos. En revanche, les CP sont encore un peu jeunes pour sortir en groupe et en toute sécurité. Mais au fil des années, nous constatons une nette progression des élèves qui en fin de cycle, sont capables de parcourir des distances beaucoup plus longues et avoisinant les 20 kilomètres ».
Chaque maître poursuit le travail en classe sur les trois axes, je suis piéton, je suis cycliste et je suis passager. « On travaille aussi sur le fait de se tenir correctement dans la voiture, dans le bus et sur les normes de sécurité dans ces moyens de transport ».

Rechercher


AGENDA