Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Ecrire le chapitre 2017 avec les Méricourtois

Ecrire le chapitre 2017 avec les Méricourtois

Une nouvelle fois, l’Espace sportif Ladoumègue a fait le plein pour la cérémonie des vœux de la Municipalité à la population ce vendredi 6 Janvier. Notre maire s’est amusé à porter un regard sur l’année écoulée comme un écrivain feuilletterait son ouvrage.
« Quand j’avais 6 ans, ma mère me disait que le bonheur était la clef de la vie. A l’école, ils m’ont demandé ce que je souhaiterais faire quand je serais plus grand. J’ai écrit que je souhaiterais être heureux… Ils m’ont dit que je n’avais rien compris à la question. Alors je leur ai dit qu’ils n’avaient rien compris à la vie ». De cette réflexion de John Lennon, Bernard Baude a placé la cérémonie des vœux sous le signe du bonheur. Un bonheur à inventer et à partager. « Il ne faut surtout l’attendre, mais il faut le construire. Si le défi n’était pas de découvrir la vie comme un livre mais d’écrire le livre de notre vie » insistait le maire en invitant les Méricourtois à écrire les prochains chapitres et construire l’avenir ensemble. Comme les projets d’habitat participatif lancés au sein de l’écoquartier, comme la structure qui abritera le restaurant municipal et le centre social d’éducation populaire.
Des chapitres où l’on pourrait imaginer des scènes de la vie quotidienne au travers des activités sportives, culturelles, des centres de loisirs. « Nous sommes une des rares communes qui offre un accueil à toutes les vacances scolaires. Cela plait et les chiffres parlent d’eux-mêmes (vacances de Noël : 76 enfants en 2014, 119 en 2015 et 143 en 2016) ».
Dans le cadre du budget 2017, la Ville travaille sur une offre d’accueil le mercredi après-midi.
Des chapitres de rencontres et de partages liés aux vacances familiales, à la petite enfance, à la parentalité (crèche, réseau d’assistantes maternelles, Lieu Accueil Enfants Parents), au parrainage pour l’emploi, aux collectifs d’habitants (maillage piéton, Bouche à oreille, ateliers mémoire…). Et des projets à venir telle l’épicerie de la solidarité.
« De belles pages que nous avons commencé à écrire dans ce livre qui, j’en suis sûr, si nous l’écrivons ensemble, sera plein d’espoir ».
- Publié le 11/01/2017

Les collégiens à l’honneur pour leur action citoyenne

Les élèves de la 4e D et de la classe ULIS du collège Henri Wallon ont reçu des clés USB et se sont vus remettre un chèque de 500 euros pour leur action citoyenne et participative en participant à un projet sur l’accessibilité des lieux accueillant du public.
En se glissant dans le fauteuil d’une personne à mobilité réduite, les collégiens avaient mesuré en octobre dernier, les nombreuses difficultés rencontrées et les obstacles qui peuvent se dresser au quotidien sur le chemin des personnes handicapées. Une riche expérience qu’ils avaient partagée avec Jean-Bernard Dussart, infirme moteur cérébral.

Rechercher


AGENDA