Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Droits des enfants

Droits des enfants

Le 20 novembre 1989, l’ONU (Organisation des Nations Unies) ratifiait la convention internationale des droits de l’enfant. Le jeudi 20, pour le 25e anniversaire de cette convention, le village itinérant faisant escale à l’Espace Jules Ladoumègue, a été inauguré.
Olivier Lelieux adjoint à l’éducation populaire, l’enfance et la jeunesse a rappelé l’engagement, depuis longue date, de la ville autour des droits de l’enfant. « Mais c’est au quotidien que nous menons les actions en faveur des enfants à travers nos centres de vacances, nos accueils de loisirs. Nous favorisons les sorties en famille comme samedi prochain (29 novembre) en proposant deux séances de cirque à un prix modique de 2 euros ». En rappelant les 25 ans de la convention, l’élu a relevé que si des avancées sont à noter durant cette période, le constat reste que cette évolution n’aura pas été franchement positive. « Aujourd’hui, on ressent des situations où les droits aux loisirs, aux vacances sont bafoués. Mais aussi d’autres droits comme celui à l’éducation avec cette dernière réforme des rythmes scolaires. Oui, l’école a besoin d’être réformée. Mais pas n’importe comment ».
Installé pour la semaine à l’Espace sportif Jules Ladoumègue et en partenariat avec l’association d’éducation populaire Enjeu, les associations locales et les services municipaux, le village s’est avéré être un grand moment festif et ludique pour sensibiliser les enfants sur leurs droits à travers une trentaine d’ateliers. Trois espaces de jeux éducatifs leur ont permis de s’approprier et de s’exprimer sur leurs droits autour de thématiques différentes abordant les loisirs, les vacances, la santé, l’éducation, le logement, les conditions de vie en France, mais aussi dans le monde.
« Plus de mille écoliers ont été accueillis sur le village grâce à vous les bénévoles. Merci pour votre investissement et pour nos enfants » a terminé Olivier Lelieux en rappelant qu’il restait encore beaucoup à faire pour les droits des enfants. De quoi s’interroger sur l’enfance de demain et son avenir.

Rechercher


AGENDA